Partagez | 
 

 THYBALT ♦ Orchard Of Mines

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

◭ SOS : 112
◭ District : 2
◭ Arrivée à Panem : 24/04/2012
◭ Double compte : Avalon

MessageSujet: THYBALT ♦ Orchard Of Mines   Sam 28 Avr - 22:37

❧ Orchard Of Mines



    « Thybalt & Milicen ❧ »



    Le soleil se lève. Il m'éblouit dans mon lit et finit pas me réveiller. Je sais déjà que mes parents ne sont pas levés. Ce n'est pas leur pour eux. Pas un jour de week end. Aujourd'hui c'est dimanche, et on n'ouvre pas la boutique. Je déteste rester dans mon lit à rien faire. Parfois j'ai l'impression d'être une hyper active, j'adore bouger et me dépenser, c'est un véritable besoin. Je rejette la couette pour quitter mon lit, puis ma chambre. Je descend en débardeur long et culotte, les cheveux attachés en queue de cheval haute, dans la cuisine pour manger. Je me dépense beaucoup la journée, alors il me faut un bon petit déjeuné, et puis j'ai toujours faim le matin. Je sais que je pourrais me passer de manger, mais c'est presque un plaisir, il y a toujours tout ce qu'il faut chez moi. Il est vrai qu'on a jamais manqué de rien comme dans certain district. Je pense au 12, qui semble si pauvre. Mais je ne m'en préoccupe pas. J'ai autre chose à faire. C'est bientôt la moisson, et pour moi c'est l'année ! Je veux en faire parti de ces jeux. Et je suis serais la tribut du district 2. Pratiquement personne ne sait que je veux me porter volontaire. Mais je veux que mes parents soient fières. Ils sont tellement fières, que jamais je sais lorsqu'ils sont satisfaits de moi. Alors lorsque j'aurais gagné les jeux, je sais qu'ils seront plus que fières de leur fille, de moi.

    Après avoir manger trois, voir quatre tartines de pain grillés avec de la confiture de fraises des bois, je bois un grand verre de jus de fruits. En suite je monte me lavais. Une bonne douche. En sortant je me sèche rapidement. Devant le miroir, je me brosse les dents, et j'attache mes cheveux encore mouillés avec une longue tresse indienne. Je m'habille d'habits simples et sombres. Je crois qu'il est presque 10 heures. Un peu moins peut-être. Une fois prête, je prend ma besace dans laquelle j'y met un peu de nourriture? une gourde d'eau, mon couteau, et un peu d'argents juste au cas où. Je referme la porte de la maison doucement. Je ne m'en fais pas, mes parents savent très bien que je pars régulièrement, que j'ai un besoin vital, de ne pas rester enfermée toute une journée. Je fais assez loin, à la limite de nos districts. Je parle du 4 et du 2. Là bas j'ai une cachette, un grand arbre creux, on peut y rentrer largement à plusieurs. Et c'est souvent ici, que je rejoins mon cousin, Thybalt. Un peu mon meilleur ami aussi, on s'entend plutôt très bien et je l'adore. Nos parents ont beau ne plus se parler, nous si. On continue. On reste discret, d'où notre cachette ! J'arrive en première apparemment. J'entre dans l'arbre et je m'assois en tailleurs. Avant d'entrée j'ai attrapé une branche. Pour m'occuper, je la taille en pointe, Thybalt ne devrait plus tarder maintenant !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

◭ SOS : 175
◭ District : quatre, celui de la pêche.
◭ Arrivée à Panem : 26/04/2012
◭ Double compte : Hortensia A.D. Roseburry
◭ Localisation : capitole.

MessageSujet: Re: THYBALT ♦ Orchard Of Mines   Sam 28 Avr - 23:34



Le réveille-matin de Thybalt se mit à sonner, mais le jeune homme était déjà réveilleur depuis longtemps déjà. Les yeux grands ouverts, il fixait le plafond de sa chambre, étendu sur le dos. Il serra la mâchoire, et fit taire la machine d’un coup sec. Depuis la mort de sa mère, Thybalt ne trouvait plus le sommeil, et ne dormait que quelques heures par nuit, et encore là, il préférait ne pas dormir du tout. Lorsqu’il réussissait à fermer l’œil, d’horribles cauchemars d’Amelya qui se faisait pigée au hasard pour les Jeux de la Faim, ou alors de sa mère sur son lit de mort le hantaient, et le beau blond se réveillait en sueur chaque nuit. Il préférait de loin rester éveillé. Le jeune homme repoussa ses couvertures, et resta assis sur son matelas, torse nu pendant quelques minutes, avant de se lever pour aller se laver. On était dimanche aujourd’hui, et comme tous les dimanches ou presque, Thybalt se donnait rendez-vous avec Milicen, sa cousine, qu’il considérait comme une seconde sœur. Il se sécha rapidement, avant d’enfila un t-shirt blanc uni, et une paire de jean trouée au niveau des genoux, alors que sa peau et ses cheveux étaient encore humides.

Avant de sortir, il passa par la chambre d’Amelya, qui dormait encore, comme un bébé. L’ombre d’un sourire se dessina sur les lèvres de Thybalt, qui pénétra dans l’antre de sa sœur, pour déposer un baiser sur sa tête, et remonta la couverture jusqu’à ses épaules avant de quitter la pièce, en laissant une note sur son bureau, lui disant qu’il était parti pêché. Amelya n’était pas au courant que Thybalt voyait en cachette leur cousine. Il fallait dire que les deux filles ne s’entendaient pas bien du tout ensemble, et qu’Amelya prendrait très mal le fait que son frère la voyait en cachette. De plus, les deux familles étaient en froid, et ne se parlaient plus. Ils n’étaient même pas venus à l’enterrement de sa mère. Il dévala l’escalier en trombe, et sauta les deux dernières marches, pour découvrir son paternel assis devant le téléviseur, le regard perdu dans le vide. Il était dans un état pitoyable depuis la mort de sa femme. Il ne parlait plus, mangeait plus et ne dormait plus. –Je vais pêcher, je reviendrai en soirée. Avait-il dit sur un ton distant et froid. Son père ne répondit rien, il se contenta de fixer le vide, et Thybalt soupira. Il s’empara de sa veste, qu’il enfila. Il mit aussi ce bon pain salé en forme de poisson du district quatre dans les poches de sa veste avant de sortir.

Thybalt se mit alors à marcher dans les rues du district quatre, en direction des limites, en grignotant un bout de pain. C’était leur lieu de rendez-vous, dans un arbre creux assez grand pour plusieurs personnes. Lorsqu’il sortit de la ville, il se mit à jogger en direction des limites, et l’arbre apparut dans son champ de vision. Il ralentit le pas, et contourna le gros arbre creux, pour faire face à une Milicen qui le menaçait d’une branche finement taillée et horriblement pointue. Il leva les mains en l’air, amusé. Sans doute pensait-elle qu’il était un intrus. Un petit sourire en coin se dessina sur les lèvres du jeune homme. Milicen pourrait sans aucune difficulté massacrer quelqu’un avec une branche. N’importe quoi devenait une arme dans ses mains. –Eh bien on est sur ses gardes? Il lui adressa un joli sourire, sincère et écarta la branche d’un geste de la main pour aller serrer sa cousine dans ses bras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

◭ SOS : 112
◭ District : 2
◭ Arrivée à Panem : 24/04/2012
◭ Double compte : Avalon

MessageSujet: Re: THYBALT ♦ Orchard Of Mines   Dim 29 Avr - 10:05

❧ Orchard Of Mines



    « Thybalt & Milicen ❧ »



    Je m'installe à l'intérieur du tronc de l'arbre. C'est sec. Surement parce qu'il fait chaud aujourd'hui. Pour me rendre jusqu'ici j'ai un les tunnels. Ce qui fait un bout de chemin mais finalement à vélo c'est pas grand chose. D'ailleurs j'ai laissé mon vélo à la sortie du tunnel, pour pouvoir marcher dans les sous bois tranquillement. Il m'a bien fallut deux heures pour venir, et pour moi ce n'est qu'une partie de plaisir, au moins je travaille mon endurance. Car je n'y vais pas à vélo en me promenant, je fonce généralement. Pour faire de l'exercice en même temps. Sérieusement je ne sais pas d'où vient ce besoin de me dépenser autant, mais j'adore ça.

    J'ai attrapé avant d'entrer dans l'arbre un bois de bois bien sec. Avec mon couteau que je sors de ma besace je commence à la tailler en pointe. Je sais qu'au moins pour survivre, dans l'arène j'aurais besoin d'un couteau. Je n'ai pas besoin de plus, je peux faire tellement avec. Chasser, me défendre, survivre.. j'ai appris à l'utiliser dans toutes les possibilités. Et là, avec cette branche j'ai fais une lance, elle tuerait n'importe qui, lancée à une bonne vitesse. Ce que je sais faire. J'espère que les armes seront de bonnes qualités cette année. Je suis presque sûre d'avoir de bons sponsors, qui me mettront les armes de mon choix. Mais passons, personne ne sait que je veux m'inscrire de moi même. Je sais que j'ai de grandes chances de gagner, je sais aussi que la mort rodera tout près de moi, mais elle ne me fait pas peur, si je dois mourir, j'espère que mes parents seront fières ! Je ne sais pas d'où je tiens se tempérament, mais je l'ai, j'ai envie de prouver à moi de quoi je suis capable. Un jour peut-être je pourrais le raconter à mes enfants, si j'en ai. Je serais très fière si eux aussi y allaient. Mais surement triste s'ils ne revenaient pas. C'est sûr.

    Je n'entend pas arriver Thybalt, et du coup lorsqu'il débarque dans notre cachette je suis aux aguets. Je le menace limite de ma branche taillée en pointe. Je la baisse immédiatement pour ne pas le blesser. Jamais je ne lui ferais de mal. Même dans l'arène, j'aurais du mal à savoir qu'il pourrait mourir, mais hors de question que je le tue moi même ! Je ne pourrais pas, c'est surement la seule personne que je ne pourrais pas tuer. Quelqu'un d'autre devra s'en charger si cela arrive. Et je ne veux pas être là !

    Thybalt me charrie. Je lui retourne son sourire.

    - Si tu vas dans l'arène, tu verras qu'il le faut toujours ! N'importe qui peux te tuer !

    Il ne sait pas que j'ai l'intention après demain de lever la main, lorsque la présentatrice demandera si oui ou non il y a des volontaires. Je suis presque sûre d'être la seule, personne ne veut aller dans une arène pour se faire tuer, sauf que moi je reviendrais, j'en suis convaincue, et je veux être seule qui gagnera le premiers nouveaux Hunger Games, pour entrer dans l'histoire à mon tour. Thybalt me prend dans ses bras, j'en fais autant, j'adore le retrouver. Généralement on s'amuse bien.

    - Comment vas tu en ce matin si ensoleillé ? Il faut chaud tu ne trouves pas ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

◭ SOS : 175
◭ District : quatre, celui de la pêche.
◭ Arrivée à Panem : 26/04/2012
◭ Double compte : Hortensia A.D. Roseburry
◭ Localisation : capitole.

MessageSujet: Re: THYBALT ♦ Orchard Of Mines   Dim 29 Avr - 19:34


-Si tu vas dans l'arène, tu verras qu'il le faut toujours ! N'importe qui peut te tuer ! Thybalt leva les yeux au ciel. Sa cousine était si prévoyante, et elle parlait comme si elle avait une envie folle de se retrouver dans l’arène, et le jeune homme devait avouer qu’il était inquiet. Il savait comment les parents de Milicen étaient, et que pour sa famille, faire partie des Jeux de la Faim était un honneur. Pour Thy, c’était l’horreur. Il avait tenté de la faire parler, mais il avait laissé tomber quelques jours plus tôt. Le jeune homme arqua un sourcil, alors que sa cousine lui rendait son sourire. –Ce n’est pas comme si tu allais te retrouver dans l’arène cette année, les chances sont minces. Une vague pensée lui traversa l’esprit. Il s’imagina se retrouver aux Hunger Games avec sa cousine, s’affrontant dans un combat à mort. Thybalt secoua vivement la tête. Il refusait catégoriquement de penser à cela. Et puis dans le cas peu probable que deux membres de la même famille se retrouve ensemble dans les Jeux de la Faim, Thybalt ne ferait jamais de mal à sa cousine, et il n’hésiterait pas une seule seconde à lui demander de l’éliminer, plutôt que de le faire. Ils se serrèrent dans les bras pendant un court instant, mais Thy mit fin au contact. Il faisait extrêmement chaud ce matin, et il était incapable de supporter de la chaleur humaine en supplément. Il retira le petit pain salé en forme de poisson de sa poche, et enleva sa veste, qu’il jeta sur le sol, à un mètre ou deux de lui. - Comment vas-tu en ce matin si ensoleillé ? Il faut chaud tu ne trouves pas ? Thy ricana, et lui répondit presque automatiquement. –Chaud tu dis? On est littéralement en train de cuire! Sinon, je vais plutôt pas mal et toi?

Puis, Thybalt prit place au centre de l’arbre creux, et sépara le pain en deux, avant d’en offrir la moitié à Milicen. Il ignorait totalement si elle avait mangé ce matin, ou si elle n’avait rien gober, comme Thybalt. Ses pensées s’égarèrent de nouveau vers la Moisson imminente, qui s’approchait de minutes en minutes. Elle allait être annoncée demain, et Thybalt était prêt à parier que tous les habitants de Panem étaient inquiets. Après tout, qui aimait voir son enfant, sa sœur ou encore son frère aller se faire massacrer en direct pour une bande de riches sadiques hideux? Et puis même si le beau blond avait été entraîné depuis toujours dans l’espoir de faire partie des Jeux de la Faim, étant donné que son paternel n’avait jamais cru à la disparition complète des Hunger Games, jamais il ne se voyait transpercer une fillette de douze ans de sa lame. Toute cette situation allait le rendre fou. –Alors Mili, comment tu réagis à l’annonce de la Moisson de demain? Il espérait fortement qu’elle était dégoutée. Le jeune homme ne savait pas du tout comment il allait réagir si le prénom de Milicen sortait de cette grosse boule en verre, qui contenait le nom de tous les tributs âgés de douze à dix-huit ans. Il serra les mâchoires, et s’empara de la branche que Milicen avait fait tomber près d’eux. Thybalt se mit alors à arracher lentement l’écorce du bois. Il murmura alors, entre ses dents. –J’espère que mon nom restera bien enfouis sous ceux des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

◭ SOS : 112
◭ District : 2
◭ Arrivée à Panem : 24/04/2012
◭ Double compte : Avalon

MessageSujet: Re: THYBALT ♦ Orchard Of Mines   Dim 29 Avr - 20:55

C. Milicen Jenkins a écrit:
❧ Orchard Of Mines



    « Thybalt & Milicen ❧ »



    Mon cousin est arrivé. Oh je ne fais que le manquer de peu d'un coup de lance fabriquée en moins de cinq minutes avec une branche et un couteau. Je suis plutôt fière de celle ci d'ailleurs ! Je l'enlace en lui rendant son étreinte. Je ne fais pas de câlins à tout le monde, il faut le savoir. Heaven parfois, mais sinon, non. Encore moins à ma cousines. La soeur de Thibalt. Je ne sais pas pourquoi mais je ne m'entend absolument pas avec elle. Elle m'agace. C'est peut-être de la jalousie mal placée. Elle est toujours avec Thilbalt, et moi je ne peux pas profiter de lui autant que je l'aimerais. Enfin c'est de la jalousie mal placée à mon avis. Je suis du genre possessive et peut-être qu'elle aussi après tout.

    Je prend de ses nouvelles. Je suis sûre qu'il pense à la moisson d'après demain. La première depuis un long moment. Et je serais - je l'espère - la première me porter volontaire et à revenir. J'espère surtout que personne n'a eu la même idée que moi. Je connais quelques filles à l'entraînement qui le feraient volontiers. Je crois les doigts. Si je ne suis pas prise, je me représenterais l'an prochain. Je serais surement déçue, mais j'espère que le sort sera favorable. " Et puisse le sort vous être favorable " C'est bien àa la fameuse phrase qu'ils disaient avant. Je me demande si cela changera. J'ai souvent vu des redificusion des Hunger Games où l'on disait que c'était un jeux affreusement barbare. Mais c'est uen coutume, une tradition, elle n'aurait pas dû être enlever. Quoi que je me sens mitiger. Dans un sens, on était heureux sans, et là les rebelles risque de réapparaître. Beaucoup de gens sont contre. Je comprend, je serais contre si j'étais mère, même si je serais fière que mon enfant revienne de ses jeux. Je suppose que je serais détruite si ce n'était pas le cas.

    - Et alors ? Parfois ça se joue à un papier ! Il suffit de peu.

    Je soupire mais je lui souris avant tout. On ne va pas gâcher cette journée à cause des Hunger Games. Ils n'ont même pas commencé. Ce que j'espère par contre c'est que Thibalt ne soit pas tiré au sort. Je ne voudrais pas qu'on doive se battre à mort, je ne voudrais pas qu'il meurt surtout ! Je le vivrais mal, il est comme mon frère, comme mon meilleur ami, je lui confie tout. D'ailleurs je m'en veux de ne pas lui dire. Il l'apprendra et il m'en voudra. Déjà qu'il ne pourra pas venir me voir lors des au revoir. Alors il faut que dans la journée je le glisse de façon à ce qu'il n'en fasse pas toute une montagne. Je détourne la conversation, très habilement, en demandant comment il va. Et surtout par cette chaleur. Nous sommes les districts du sud de Panem et il fait forcément un peu plus chaud, mais aujourd'hui est un temps record je crois. Sa réponse me fait rire. Je relève la tête, et je remet une mèche qui s'est échappée de ma tresse derrière mon oreille. Je pose mon ouvrage dans un creux avec mon couteau.

    - Pauvre chou ! Mais j'avoue que c'est la canicule là ! J'apprécie notre arbre aujourd'hui, on est au frais dedans au moins. Et donc si tu vas bien je vais bien.

    Je lui fais un sourire. Il enchaîne avec les hunger games encore. Décidément ma diversion n'a pas servi à grand chose. Je le regarde, il me demande comment je réagis à la moisson qui arrive à grands pas. Je n'ai pas forcément envie d'y être, pourtant j'ai envie d'être dans cette arène. J'ai besoin de montrer à mes parents, qui ont plus l'air de s'en foutre de moi, que je suis capable de faire des choses bien. Et je ne suis pas sûre qu'il le comprenne.

    - Je suis nerveuse je t'avoue et toi ?

    Nerveuse était le bon mot. Nerveuse pour savoir si j'allais être prise, pour savoir si quelqu'un allait se présenter On est un district carrière, alors cela ne serait pas étonnant qu'on soit plusieurs à se porter volontaire. En tout cas je sais que lui ne veut pas y aller, je l'aurais parié. Peu de gens veulent y aller. C'est dur garder. Et je sais que je ne suis pas une bonne menteuse face à lui qui me connait par coeur. Je soupire et je balance la nouvelle. Presque comme de rien n'était.

    - Je vais me porter volontaire..

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

◭ SOS : 175
◭ District : quatre, celui de la pêche.
◭ Arrivée à Panem : 26/04/2012
◭ Double compte : Hortensia A.D. Roseburry
◭ Localisation : capitole.

MessageSujet: Re: THYBALT ♦ Orchard Of Mines   Ven 4 Mai - 23:47


-Et alors? Parfois ça se joue sur un papier! Il suffit de peu. Thybalt leva les yeux au ciel. Sa cousine était tellement sur ses gardes parfois, que cela en devenait drôle. Un sourire s’afficha sur les lèvres de Thy. Mili venait de créer une arme, avec une arme. On aurait dit qu’elle pensait se faire attaquer toutes les deux minutes, et que c’était vital de traîner une arme sur elle. Le blondinet, lui, n’avait pas emporté d’armes ce matin. D’ailleurs, il n’en apportait presque jamais, n’en voyant pas l’utilité. Il fallait dire que les crimes étaient peu fréquents au district quatre, et qu’il n’avait jamais eu à se défendre contre quoi que ce soit. Elle poussa un soupire, et le sourire du jeune homme s’élargit. Il aimait bien l’exaspérer parfois. –Oh oui! Tu pourrais sans doute te faire attaquer par un raton laveur, ou une moufette. Il ricana. Bien entendu, Thybalt se moquait gentiment de sa cousine. En aucun cas il était méchant avec elle, dans ses propos.

Le jeune pêcheur sentit une goutte de sueur perler le long de sa nuque, et l’essuya d’un geste de la main. La chaleur était vraiment étouffante, l’air était sec et toute trace d’eau sur le sol du district quatre s’était évaporée. Le quatre, celui de la pêche, celui qui sentait l’air salin et l’humidité se retrouvait à sec aujourd’hui. C’était bien rare, et en dix-huit ans de vie au district quatre, Thybalt en avait vu que deux fois, des canicules comme celle-ci. Ses cheveux blonds lui collaient aux tempes et au niveau de la nuque, tandis que sa peau reluisait au soleil. De plus, son jogging matinal n’avait pas aidé, et le jeune homme avait l’impression de cuire sur place. Au moins, ils étaient à l’ombre dans l’arbre creux, même si l’air restait toujours aussi sec et irrespirable. Mais l’ombre rafraîchissait grandement le beau blond. –Pauvre chou! Mais j’avoue que c’est la canicule là! J’apprécie notre arbre aujourd’hui, on est au frais dedans au moins. Et donc si tu vas bien, je vais bien. Milicen lui fit un joli sourire, et Thybalt fit de même. C’était à son tour de se moquer gentiment de lui. Ils le faisaient souvent. Pourtant il ne répondit pas, et Thy se contenta de lui tirer la langue lorsqu’il entendit le petit surnom qu’elle lui donnait par moment ‘’petit chou’’. Il avait horreur de ce surnom. Mili le savait bien et prenait un malin plaisir à le taquiner avec par moments.

Lorsqu’il revint à la charge, en lui reparlant des Jeux de la Faim qui s’annonçaient bientôt, Milicen lui avoua qu’elle était nerveuse. Après tout, qui ne l’était pas? Tous les habitants de Panem appréhendaient cette prochaine moisson, même si certains avaient hâte, histoire de se porter volontaire, ou espérer de se faire piger au hasard. C’était ce que Thybalt redoutait le plus. Que Milicen se porte volontaire. Il connaissait très bien les parents de sa cousine, et le genre d’éducation qu’ils lui avaient donné. Il posa sur elle son regard bleu saisissant, un air grave sur le visage. –Ouais, moi aussi…Comme nous tous sans doutes. Puis, il continua à éplucher la branche que Milicen avait taillée quelques minutes plus tôt. Il enlevait des morceaux d’écorce qu’il balançait devant lui. Un léger silence s’installa entre les deux cousins. Sans doute pensaient-ils tous les deux à la moisson, aux adieux qui devraient sans doute suivre après, et la peur de ne plus jamais revoir ses proches, de mourir dans une arène artificielle, en direct devant une bande de clowns sadiques et imbéciles. –Je vais me porter volontaire.. À ces mots, la branche se brisa d’un coup sec entre les doigts de Thybalt. Il serra les mâchoires, et referma fortement les poings sur les deux bouts de bois. Il laisse tomber ce qui avait été la lance de Milicen sur le sol d’un geste rageur, et tourna la tête dans sa direction. On pouvait distinguer dans les yeux bleus océans du beau blond, un flot d’émotion. De la colère, de la déception, mais surtout de la tristesse. Brusquement, il se releva et s’empara rageusement de sa veste sur le sol. Les mots ne lui venaient pas en bouche. Il ignorait quoi lui répondre. Thybalt avait seulement une envie folle de hurler au meurtre et de frapper dans tout ce qui bougeait. Mais jamais au grand jamais il n’oserait toucher à un seul cheveu de sa cousine. Il se contenta de tourner les talons, et laissa Milicen seule au milieu de leur repère à tous les deux. Le beau blond savait bien qu’il devrait tenter de la dissuader, mais en ce moment, il ne pouvait rien ressentir d’autre que la colère. Pourtant, le jeune homme entendit les pas précipités de sa cousine derrière lui, qui lui criait de revenir. Mais Thy ne l’écoutait pas, et continuait à marcher droit devant lui, jusqu’à ce que Milicen fasse irruption devant lui, lui bloquant ainsi le passage. Thybalt plongea alors son regard bleu ou on pouvait facilement distinguer de la souffrance, dans les yeux noisette de Mili. -Comment peux-tu vouloir une chose pareille Milicen?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

◭ SOS : 112
◭ District : 2
◭ Arrivée à Panem : 24/04/2012
◭ Double compte : Avalon

MessageSujet: Re: THYBALT ♦ Orchard Of Mines   Mar 8 Mai - 22:20

C. Milicen Jenkins a écrit:
C. Milicen Jenkins a écrit:
❧ Orchard Of Mines



    « Thybalt & Milicen ❧ »



    Je savais très bien que Thybalt n'allait surement pas apprécié que je me porte volontaire. Mais il n'a pas eu la même éducation. Il n'a pas la pression que mes parents me mettent sur le dos pour être une fille modèle, une fille dont ils peuvent être fières. J'aurais tellement aimé qu'ils soient fière de moi. Mes parents ne sont pas spécialement pour les jeux, enfaîte ils n'ont aucun avis la dessus mais je sais que si je me porte volontaire ou même si je suis tirais au sort ils seront fière de me voir me battre. De voir que j'ai envie de gagner. Moi j'ai été entraîné avec pour but de gagner ses jeux, pour que je puisse m'en sortir, mes parents dépensés de l’argent pour que je sois ne bonne guerrière, comme le faisaient nos ancêtres. Je suis obligée de leur faire honneur, je veux montrer à mes parents de quoi je suis capable. Je veux qu'après ça ils puissent être fière de moi !

    Du coup lorsque j'ai dis ça à Thybalt lui qui a horreur des jeux, de la moisson qui approche, il s'énerve. Je vois le bout de bois que j'avais taillé en lance brisé sous ses mains. Je déglutis, je le regarde, il ne me regarde pas. Il est énervé en colère.. inquiète un peu ? Il balance les deux morceaux au sol avant de partir de notre refuge, je le regarde incrédule ! Je savais qu'il le prendrait mal mais pas à ce point tout de même.. Je culpabilise de lui avoir dis, j'aurais dû attendre, lui écrire une lettre comme adieu.. je ne sais pas. Mais pas faire comme ça, pas si brutalement..

    Je me lève pour le suivre, je l'appelle il ne revient pas. Il ne m'écoute plus. Je me sens un peu seule à ce moment, je ne comptais pas sur son soutient mais je pensais qu'il m'en voudrait à un tel point, j'ai besoin de lui moi, sans lui je suis pas grand chose, il me motive beaucoup. Thybalt c'est le frère que j'ai toujours voulu avoir et que je n'ai jamais eu. Alors si je n'ai plus ce frère, je perd pas mal de mes repères. Pour le forcer à m'écouter je me met devant lui ! Je lui coupe la route. C'est là qu'il me demande comment je peux vouloir faire ça. J'ai une réponse à lui fournir.

    - Comment? Tu connais mes parents, ils ne sont jamais satisfaits de moi, ils me poussent à bout. Ils veulent que je leur donne de quoi les satisfaire ? Je fais remporter ses jeux et je reviendrais ! Crois moi ! Mais ne crois pas que j'ai pas peur, que je ne souffre pas ! Comprend seulement Thybalt que ma décision est prise, que je veux avoir un honneur qui rendra mes parents fière, car les voir constamment en insatisfaits me blessent, et je crois que j'ai besoin aussi de me prouver ce que je vaux. Au moins je prendrais la place d'une gamine qui ne sait pas forcément se battre.. Après qui sait, je serais peut-être tiré au sort, si la chance est avec moi. J'ai pas vraiment peur de mourir, j'ai surtout peur de quitter les personnes que j'aime. Ne me tourne pas le dos ! Thybalt, fait le après les jeux lorsque je ferais revenue..

    Je ne sais pas si je reviendrais, mais je veux y croire et je veux qu'il y croit aussi.. même si je doute qu'il le fasse..

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

◭ SOS : 175
◭ District : quatre, celui de la pêche.
◭ Arrivée à Panem : 26/04/2012
◭ Double compte : Hortensia A.D. Roseburry
◭ Localisation : capitole.

MessageSujet: Re: THYBALT ♦ Orchard Of Mines   Sam 19 Mai - 23:31


La voix de Milicen résonnait en écho derrière lui, un peu comme un bourdonnement sourd. Le seul bruit qu’il entendait était sa respiration saccadée. Sans qu’il ne s’en aperçoive, Thybalt venait de mettre beaucoup de distance entre lui et le refuge, ou alors entre lui et Mili. Il ralentit le pas, et sa cousine en profita sans doute pour se poster devant lui, en lui bloquant ainsi le passage. Il serra les poings ainsi que les mâchoires. Si une autre personne s’était tenue devant lui, Thy n’aurait pas hésité une seule seconde à dégager le passage. Mais c’était Milicen qui venait de se poster devant lui, et jamais au grand jamais il ne toucherait à un seul de ses cheveux. Elle n’avait pas le droit. Comment pouvait-elle en avoir envie à ce point?! Se jeter dans les griffes du Capitole, devenir la vedette d’une émission télévisée dans laquelle on s’entretuait pour un bout de pain. Jamais Thybalt ne serait capable de regarder les Hunger Games si Milicen en faisait partie. Le beau blond ouvrit la bouche pour lui ordonner de le laisser passer, mais sa cousine le devança. - Comment? Tu connais mes parents, ils ne sont jamais satisfaits de moi, ils me poussent à bout. Ils veulent que je leur donne de quoi les satisfaire ? Je vais remporter ces jeux et je reviendrai ! Crois-moi ! Mais ne crois pas que j'ai pas peur, que je ne souffre pas ! Comprend seulement Thybalt que ma décision est prise, que je veux avoir un honneur qui rendra mes parents fière, car les voir constamment en insatisfaits me blessent, et je crois que j'ai besoin aussi de me prouver ce que je vaux. Au moins je prendrais la place d'une gamine qui ne sait pas forcément se battre.. Après qui sait, je serais peut-être tiré au sort, si la chance est avec moi. J'ai pas vraiment peur de mourir, j'ai surtout peur de quitter les personnes que j'aime. Ne me tourne pas le dos ! Thybalt, fait le après les jeux lorsque je serais revenue.. Elle n’avait pas froid aux yeux. Elle n’avait jamais eu froid aux yeux d’ailleurs. Milicen était une battante, elle était intrépide et parfois imprudente, ce qui inquiétait énormément Thybalt, qui ne supporterait pas le fait de la perdre.

Il franchit en quelques pas les deux mètres qui le séparait de sa cousine, prit le visage de cette dernière en coupe, et plongea son regard océan dans le sien. –Ce n’est pas un honneur Milicen! Le piège du Capitole se referme encore une fois sur nous, et toi tu te rends volontairement à l’abattoir! Le jeune pêcheur fit une pause, et prit la peine de reprendre sa respiration. La marche extrêmement rapide qu’il venait de faire l’avait essoufflé, et le flot d’émotions qu’il ressentait présentement n’avait pas aidé. Elle avait besoin de lui, il avait besoin d’elle, et Thybalt venait de se rendre compte que sa réaction était des plus égoïstes. Il s’était laissé emporter par la colère et la tristesse. De ce fait, il n’avait pas pris la peine de se demander ce que pouvait bien ressentir Milicen. Brusquement, il l’enlaça et ferma les yeux, en espérant que tout cela n’était qu’un mauvais rêve. Le blond avait souvent la manie de fermer les yeux, comme ceci, et il s’attendait toujours à se réveiller dans son lit, de réaliser que le tout n’était qu’un cauchemar, mais à chaque fois, Thy s’avérait être déçu. Il murmura alors à l’oreille de Mili. –Je ne t’ai jamais laissée tomber. Il fit une pause, garda Milicen dans ses bras, puis continua. –Et même si je n’accepte pas ta décision, je ne commencerai pas à te laisser tomber aujourd’hui…Tu peux compter sur moi Mili. Il lui en voulait, il était en colère contre elle, mais l’amour qu’il avait pour sa cousine était bien plus forte que tous ces sentiments négatifs.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: THYBALT ♦ Orchard Of Mines   

Revenir en haut Aller en bas
 

THYBALT ♦ Orchard Of Mines

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Avis de marché - Buxières-les Mines (03) - Lot 1 sculpture
» Table de jeu mines de la moria
» Les mines du roi Salomon
» carte grise et plaque des mines
» Gala de l''Association Janah - 30 mai - Montceau les Mines
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HUNGER GAMES — REAPER :: 
Panem - Côté Est
 :: DISTRICT QUATRE :: Limite du district
-