Partagez | 
 

 La Moisson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

◭ SOS : 118
◭ Arrivée à Panem : 02/04/2012

MessageSujet: La Moisson   Dim 29 Avr - 22:01



LA MOISSON
DISTRICT HUIT



Le jour de la Moisson était finalement arrivé. Après des décennies d'absence, les Hunger Games reprenaient pour le malheur de tous. Vingt-quatre participants mais un seul survivant. Les pertes s'élevaient donc à vingt-trois personnes par année. Ce n'était absolument pas négligeable. Tout cela pour le bon plaisir du Capitole ; tout cela pour satisfaire les caprices d'un nouveau président. La tension était à son comble sur la place publique du district 8. Hommes, femmes et enfants étaient présents. Quelques murmures animaient l'endroit bondé mais aucun mot clairement prononcé. Désormais, les habitants des districts avaient trop peur de dire à voix haute ce qu'ils pensaient sincèrement de cette situation, de peur d'être entendus par des oreilles indiscrètes. Tous savaient que le gouvernement était impitoyable et que les têtes tombaient facilement maintenant que le dictateur régnait sur les foules enragées. Soudain, ce fut le silence sur la place publique. Un homme s'avança vers le micro. Cette personne représentait le district pour cette nouvelle édition des Jeux. Tout sourire ainsi que maquillé et habillé pour l'occasion, l'homme semblait excité. Il est vrai que les habitants du Capitole ne voyaient pas le retour des Hunger Games de la même façon. Pour eux, c'était un show télévisé et rien de plus.

« Tout le monde m'entend ? Parfait ! Bienvenue, bienvenue mes amis. Aujourd'hui est un jour spécial. Après une absence prolongée des Jeux de la Faim, nous voici dans une toute nouvelle ère réclamant le sacrifice de deux enfants de chaque district une fois encore. Mais vous savez tous pourquoi, n'est-ce pas ? »

Silence. Il est évident que tous savent. Les écrans géants s'allument et des images des deux anciennes guerres marquent les esprits. Oui, tout vient de là. La rébellion. Et afin de punir les habitants des districts de ces évènements funestes, un retour aux sources s'imposait. Les images cessent.

« Il est certain que ces séquences resteront à jamais gravées dans vos mémoires. Souvenez-vous des jours sombres, mes amis. Bien ! Nous allons maintenant choisir les deux candidats pour ce district. Honneur aux filles, ne perdons pas les bonnes habitudes. »

L'homme se dirige vers la première boule de verre. Tant de noms inscrits sur des morceaux de papier. Le représentant du district choisi enfin le papier qui semble lui plaire. Il se dirige vers le micro, déplie le papier et annonce le nom de la personne sélectionnée. Choc. La concernée se dirige fièrement vers l'estrade, monte rejoindre l'homme et attend. C'est au tour du garçon maintenant. Même scénario. Le représentant pioche un second nom, se dirige à nouveau vers le micro et annonce le nom du garçon. Ce dernier monte les escaliers et se place aux côtés de la fille. C'est décidé. Ils seront les tributs. L'homme a les larmes aux yeux.


PRENOM TRIBUT FILLE : Sceynt Jeevas
PRENOM TRIBUT GARCON : Randolf S. Sharper





RAPPEL



◭ Les potentiels tributes doivent d'abord lancer les dés dans le sujet adéquat. Si vous êtes le seul mâle ou la seule femelle de votre district, vous serez directement moissonné(e).

◭ Vous pouvez maintenant poster à la suite vos réactions en RP. 8 lignes minimum sont demandées, on privilégie l'évolution et la rapidité. Mais rien ne vous empêche d'en faire plus tant que le sujet avance rapidement.

◭ Les citoyens du Capitole peuvent commenter ici puisque les moissons sont retransmises en direct. Les stylistes ont le choix de venir ou non dans le district dont ils sont responsables.

◭ Tenez compte dans vos RP, du premier moissonné et du volontariat. Si pour une raison x ou y vous êtes le seul et que dans votre rp vous voulez dire que vous vous êtes porté volontaire, libre à vous !

◭ Un autre sujet, plus court cette fois, pour les adieux de famille aura bientôt lieu.



___________________________________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


MessageSujet: Re: La Moisson   Lun 30 Avr - 19:01



J ’étais là, devant ma destinée, ma peut-être mise à mort. Je me tenais immobile avec d’autres garçons de mon âge, certains beaucoup plus jeunes. Je ne savais pas quoi faire, je ne savais pas quoi dire, je n’étais pas en état de faire le con ou encore de ne pas écouter cet homme qui semblait tellement ému. Je n’avais qu’une envie, lui mettre mon poing dans la figure. L’heure de la moisson avait sonnée, l’heure de la mort pour deux d’entre nous également. Je pose mon regard vers les filles, cherchant des yeux une silhouette familière, peut-être rassurante que je ne trouvais pas. Et oui, sur ce coup là je ne voyais que des visages apeurés, quelques visages froids, d’autres semblaient neutres. Le miens était mystérieux et arrogant, je ne voulais laisser aucuns sentiments transpercer ma froideur habituelle. J’avais envie de prendre mes jambes à mon cou, de fuir ce jeux de dingue que j’avais il y a encore peu de temps, espérer voir arriver. La cause ? Cette envie de me tuer, de perdre la vie, de trouver un but dans ma si petite existence…Et pourtant, à présent, je ne voulais plus mourir, il y avait Evelyn…Mon dieu, elle aussi allait subir la moisson, elle aussi allait peut-être être tirée au sort.

Je sers brutalement le poing et me retourne, cherchant des yeux mon frère, j’aurais tellement aimé qu’il ne soit pas obligé d’assister à cela. Il croise mon regard, il semblait triste et complètement fou de désespoir, comme si il s’attendait au pire. Non, je ne voulais pas y croire, je ne pouvais pas y croire. Même lui avait peur…Sa peur il me la transmit et mon visage changea, pour la première fois, les quelques personnes qui auraient posés leurs regards sur moi auraient compris. Le si froid et mystérieux Randolf crevait de trouille face à la moisson ! Je baisse les yeux, je me sentais faible face à mon destin, je me sentais trahis par les gens qui m’entouraient qui n’osaient pas dire un mot. Pourquoi nous laissions nous faire ? Nous étions tellement nombreux…Je lève les yeux et posent ceux-ci sur la première rangée, vers les enfants les plus petits…si petits. Ils n’avaient même pas commencés à vivre qu’ils risquaient déjà de mourir…Je préférais encore mieux être sélectionné, plutôt que de laisser un enfant de onze ans se jeter dans la gueule du lion. Alors que j’étais perdu dans mes pensées, j’entendis mon nom être crié…Mon monde s’écroula ! Non, je ne pouvais pas avoir été sélectionné, cela n’était pas possible. Et pourtant.

Je sors des rangs et m’avance vers l’estrade en ne sachant pas vraiment ce qui me poussait vers celle-ci, mais bientôt, je fus aux près de ma futur adversaire. J’allais mourir dans cette arène, plus jamais je n’allais revoir Evelyn…et si…et si elle aussi faisait partie des Tributs ! Non, je ne pouvais même pas l’imaginer, cela m’étais impossible comme idée. Je vis mon frère pleurer en silence, il avait déjà perdu notre mère et là, il allait me perdre moi. Je me redresse fièrement, même si au fond, je sentais déjà le poids du monde sur mes épaules. Le destin ne m’avait pas été favorable apparemment.

fiche par century sex.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: La Moisson   Lun 30 Avr - 20:18

"Joyeux Hunger Games et puisse le sort vous être favorable!"

Cette phrase, je la haïssait plus que toute les autres au monde. C'était comme la clause en petits caractères de fin de contrat, celle qui semblait anodine mais qui prenait tout son sens une fois réalisée. C'était le cas; cette fois, le sort ne serait pas favorable.

Nous étions tous réunis sur la place, nous nous étions faits beaux pour le Capitole et leur mascarade. Les gens qui se suivaient sur la scène me donnaient tous envie de vomir. Pour eux c'était du spectacle; rien de plus, rien de moins. Un spectacle.
Ma petite soeur était encore trop petit pour participer aux Jeux; elle ne risquait rien, pas cette fois. Ma mère et elles étaient à l'écart. J'étais seule. Seule au milieux d'autres figures sombres. En jetant un regard aux plus jeunes filles, je me suis dis que je préférais être envoyée dans l'arène plutôt qu'elles. Et peut-être... Peut-être Chester serais-tu là-bas à m'attendre, à me soutenir... Je veux que tu tiennes ta promesse, bon sang! Je veux que tu arraches Aria de son triste sort avant qu'elle n'atteigne l'âge de la Fin!

Les garçons comme les filles avaient un air grave et sombre. Comme des animaux envoyés vers l'abattoir. Rester fière. Pour Aria. Pour ma mère. Pour Chester. Rester fière et accepter mon destin. Mourir s'il te faut. J'étais bien partie. J'avais relevé le menton pour écouter le discours de l'Homme. Lui.

+ + +

"Et honneur aux filles, ne perdons pas les bonnes habitudes."

Mon coeur s'emballa. Sa main fouilla dans le bocal en verre. Il passa ses ongles sur de nombreux morceaux de papier. Puis lorsqu'il parut satisfait, comme s'il savait qui il choisissait, il proclama d'une voix claire et forte, presque émue: "Sceynt Jeevas!"

Mon Dieu, non. C'était impossible. Qu'avais-je fais pour mériter un tel sort? Reprend toi. Rester digner. S'avancer et marcher jusqu'à l'estrade, rejoindre son bourreau. J'avais envie de lui sauter à la gorge, de l'exécuter sur le champ pour lui faire avaler son sourire.
Rester calme. Monter les marches, le regard des autres filles soulagées braqués sur moi. Me mettre devant le micro, regarder les garçons qui, crispés, attendaient le prochain. Ca y est. J'étais seule. C'était décidé.
Après un bref discours, l'homme retourna vers le bocal en verre. Il s'arrêta de nouveau sur un papier. Et le nom retentit aussi clairement qu'avant: "Randolf Sharper!".

Le visage du jeune homme passa par tous les états possibles. Puis, fièrement, il s'approcha de l'estrade et monta. C'était donc lui mon adversaire. Je compris que je n'avais aucune chance. Je croisa son regard. Je savais qu'il y avait des gens qui auraient besoin de lui. Alors ma résolution fut toute faite; j'aiderai ce garçon quoi qu'il en coûte, car lui, quelqu'un l'attend.
Revenir en haut Aller en bas

◭ SOS : 118
◭ Arrivée à Panem : 02/04/2012

MessageSujet: Re: La Moisson   Jeu 17 Mai - 16:00



LES ADIEUX



La tristesse, la haine, la douleur. Ou bien la fierté, les acclamations de joie, l'honneur. Tout dépendait des districts. Certains se voyaient déjà morts alors que d'autres imaginaient leur victoire. Vingt-quatre tributs choisis. Ils étaient enfin réunis. Malgré tous ces sentiments, il fallait avouer que l'émotion était à son comble. Les Hunger Games reprenaient et avec vingt-quatre visages désormais, les Jeux avaient un tout nouveau sens. Il était cependant difficile de le comprendre pour le moment. Les deux tributs se tenaient devant une foule en délire. Certains se connaissaient et s'appréciaient, d'autres se détestaient. Mais ils se comprenaient. Personne ne pouvait savoir ce que ça faisait d'être tiré au sort avant de le vivre. Tout était allé si vite. Mais il fallait faire face à la réalité. Dans la cohue, les voix des représentants des districts s'élevaient, pour calmer les ardeurs.

« Un peu de silence, je vous prie ! Maintenant que les deux tributs ont été choisis, tirés au sort ou même volontaires pour certains, nous vous donnons rendez-vous dans quelques jours pour le début des Jeux ! Puisse le sort vous être favorable ! »

Les deux tributs furent entraînés à l'intérieur du palais de Justice. Ils savaient très bien ce qui allait suivre maintenant. Ils avaient deux heures devant eux pour dire adieu à leurs familles. Seul le vainqueur aurait l'immense honneur de revenir dans son district. Pour les autres, c'était la fin. C'était sans aucun doute le moment le plus délicat. Comment trouver les mots ? Que dire ? Alors que les tributs étaient séparés et menés dans deux pièces différentes, la porte s'ouvrait déjà pour laisser entrer les premiers visiteurs. Place aux adieux.






RAPPEL



◭ 8 lignes minimum sont toujours demandées.

◭ Si plusieurs personnes sont conviées pour voir le même tribute, vous êtes priés de respecter l'ordre. Laissez parler le tribute en premier puis après, lancez-vous. Ceci afin de faciliter la compréhension. Vous pouvez également, si vous êtes seul(e) jouer vos adieux comme vous le souhaitez.

◭ Après ce sujet clos, les tributes pourront poster la suite de leurs aventures au Capitole. (train, préparation des stylistes, etc.) Vous pouvez continuer vos RP en cours, en faire d'autres ailleurs, mais il s'agira alors de flashbacks.

◭ Le prochain sujet commun sera la parade. Donc vous pouvez RP entre vous la suite à votre guise.




___________________________________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: La Moisson   

Revenir en haut Aller en bas
 

La Moisson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» campement US et bourse militaria à moisson 78 ,20 et 21 aout
» Après la moisson
» La moisson
» Début de la moisson : coupe du colza (+ajouts)
» Moisson et ciel d'orage
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HUNGER GAMES — REAPER :: 
Panem - Côté Ouest
 :: DISTRICT HUIT :: Place publique
-