Partagez | 
 

 Pussykiller Dolls - BEEP!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
Invité


MessageSujet: Pussykiller Dolls - BEEP!   Mar 1 Mai - 16:27

Lulla, Mili & Ezé
------------------------------------------------








Il y a des mondes utopiques, dans lesquels il fait bon vivre, ou chacun aime et aide son prochain, et où l'on vit éternellement. Panem, durant ces dernières décénnies, a tenter de ressembler à l'un de ces petits monde idyllique. Une révolution eu lieu, un nouveau gouvernement vit le jour, mais pourquoi?
Les Hunger Games ancestraux, ces jeux inspirés des combats de gladiateurs antiques et qui rythmaient avec passion la vie des 12 districts de Panem furent abolis. Beaucoup de citoyens furent enchantés de cette disparition, ne craignant plus pour la vie de leurs enfants... Mais qu'est-est ce que la vie d'une vingtaine de tribut par ans comparé au bonheur collectif qui résultait de ces jeux? Peut d'habitant à travers tout Panem avaient vraiment compris l'utilité des Hunger Games, peut d'habitant avaient évalués à sa juste valeur quel immense honneur cela représentait d'être tribut, de mourir dans l'arène ou de ressortir victorieux de cette aventure...

Heureusement, dans quelques districts, là où être tribut était autrefois un métier, une destinée, on concevra l'amour des jeux. C'est ainsi que plusieurs générations après la révolution, des jeunes filles comme Ezéchiel étaient encore entraînées au combat et au maniement des armes par leur famille. Bien sur, seul les plus riches familles des districts les plus haut placés pouvaient "perdre du temps" à entraîner des enfant pour un jeu abolis depuis longtemps... Mais ces riches familles croyant dur comme fer à retour inévitable des Hunger Games étaient plus nombreuses qu'on ne le soupçonne. Dans le second District par exemple, Ezechiel s'entraînait non seulement avec son père depuis l'âge de 10 ans, mais aussi avec d'autre jeunes adolescents de son quartier (le quartier le plus riche du district). Tous ou presque rêvaient de briller dans l'arène, d'être un nouveau héros de Panem... Et un jour, le rêve commença à devenir réalité. Alors qu'elle pensait assister à une annonce banal du capitol, Ezéchiel s'était rendus sur la place principale de son district la semaine passé. Faisant comme tous les autres citoyens à travers tout Panem. Elle avait écouté, sans se douter de rien ce que l'homme sur l’estrade avait à dire. Et tout son corps sembla soudain entraîné par une ardeur toute nouvelle. Les Hunger Games reprendraient au Printemps!

------------------------------


Près d'une semaine après la grande annonce, Ezéchiel et Milicen Jenkins s'étaient lancées dans un voyage périlleux à travers les sous sols de Panem pour rejoindre le District 4 où la jolie brune avait de la famille. Un voyage long, potentiellement dangereux pour deux adolescentes banales, mais ces deux là avaient l'habitude de partir à l'aventure seule. Et entraînées comme elles étaient, armées jusqu'aux dents, je plains d'avance le pauvre malheureux qui auraient eu l'absurde idée de les attaquer. Elles avaient emporter de quoi survivre et de quoi chasser, chacune complétant l'autre à la perfection. Ces demoiselles, issues de milieux favorisés auraient put tomber dans le cliché des petites poupées fragiles et trop apprêtées. Mais non, elle étaient des guerrières, de parfaites futur tributes pour les jeux à venir. C'était d'ailleurs surement les deux meilleurs espoirs du District 2. Des favorites pour remporter le titre... Mais mieux vaut éviter de trop s'attarder sur ces idées de victoires, car au fond, Milicen et Ezéchiel ne pourront pas gagner ensemble! Elle devront se séparer le jour de la moisson et la vie sera aussi dur pour celle qui restera que pour celle qui partira.

Après des jours de marches, les filles avaient atteint leur objectif et avaient dormis chez les cousins de Miss Jenkins. Ce matin cependant, elles savaient où elles devaient aller pour pouvoir retrouver l'une de leurs connaissances favorites dans ce District. "Mili, t'es prète?" Demanda la petite blonde vers 9h du matin. Et évidement, sa comparse était fraîche comme une rose, prête à tuer un buffle ou à courir un marathon. C'est en trottinant tranquillement qu'elles partirent vers les plages, si tranquillement qu'elle purent discuter tout en courant sans même s’essouffler. Elle cheminèrent ainsi pendant une heure, peut être deux... (après le chemin parcourus depuis le 2ème District, elles n'étaient plus à çà près) avant d’apercevoir un silhouette féminine sur la plage à quelques centaines de mètres. Plus elles s’approchèrent, plus Ezé se dit qu'elles avaient trouvées celle qu'elles cherchaient. "BINGO!! Je parie 10 contre 1 que c'est Lullaby!!!" annonça-t-elle fièrement à la brunette du D2. Puis, avec sa délicatesse et sa discression habituelle, Ezechiel se mit à hurler: "LULLAAABYYYYYY!!!!!!! SURPRIIIIISE!!" Avant de courir à folle allure vers la demoiselle pour se jeter littéralement sur elle.




Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Pussykiller Dolls - BEEP!   Mar 1 Mai - 21:58



Eze & Lulla & Mili







Mon père avait raison depuis le premiers jours. Il a eu raison de m'entrainer d'arrache-pied depuis mon enfance. Les hunger games sont de retour après une longue absence. La semaine dernière, chaque district a reçu une annonce. J'imaginais le sourire qu’Ezéchiel devait en entendant cette annonce. Cette fille est juste... hallucinante, elle serait prête à se proposer volontaire pour être dans l’arène.

∞ ∞ ∞ ∞

Dès que le déjeuner fut finit, je sortis de la maison pour aller au bord de la mère. Quelques fois je me dis que je suis fière d'être dans le district quatre, celui de la pêche. L'eau m'est indispensable. En arrivant vers le sable, je fis mon petit rituel : J’enlève mes chaussures et je cours vers l'eau, puis lorsque j'atteins le sable mouillé, je fait une roue avant de m'asseoir. Le vent légèrement frais glissait entre mes cheveux. Mes mains s'enteraient dans le sable petit à petit. Je pouvais rester assis ici pendant des heures, mais des cries me sortirent de mes pensées.

LULLAAABYYYYYY!!!!!!! SURPRIIIIISE!! Cette voix m'était assez familière. Lorsque je tournis la tête, je vis Eze courir vers moi et Mili la suivre en marchant. J’eus le temps de me lever avant qu'Eze me saute dessus. J'ai failli perdre l'équilibre, mais à force, j'ai l'habitude. Je l'a serrais contre moi. Cela faisait plus de deux semaines que je ne les avais pas vu. Elles sont du district deux. Ce n'est pas la porte d'à côté. Si elles sont là, c'est surement pour voir la famille Kennedy. Amelya et Thybalt sont les cousins de Milicen. C'est comme ça que je les connais. Toutes les trois, nous formons un trio de choc. Nous nous entrainons au combat ensemble. Je la reposais sur le sable pour saluer Mili de la même façon. Oh les filles, comment allez-vous ? Je frottais mes mains remplient de sable mouillé. J'avais le sourire aux lèvres. Rien quand voyant celui d'Eze, je sentais qu'on allait se faire un entrainement de combat. Tel un Hunger games.













Revenir en haut Aller en bas
 

Pussykiller Dolls - BEEP!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Aymeline's Dolls : Pullip, Dal, BJD : Présentation
» Dolls of Pain
» Mes Autres Petites Dolls
» Chibiloo's Licca & Jenny dolls : Sous le soleil... (P.2)
» Chibiloo's Monster High dolls
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HUNGER GAMES — REAPER :: 
Hors Jeu - Détente
 :: RELIQUES DE PANEM :: Anciens sujets :: Abandonnés
-