Partagez | 
 

 LEANDRE → you won't be chosen.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

◭ Age du joueur : 25
◭ SOS : 199
◭ District : district neuf.
◭ Arrivée à Panem : 22/06/2012
◭ Double compte : none.

MessageSujet: LEANDRE → you won't be chosen.   Dim 1 Juil - 8:41


FLASHBACK


J'attachais consciencieusement ma chemise, afin de me rendre à la place publique du district neuf. Je n'avais aucune idée du pourquoi de cette réunion : il paraissait que tous les districts devaient eux aussi s'y rendre. Cela voulait dire une annonce. Une grande annonce. Et bien entendu, j'avais peur, alors, je tremblais pour attacher mes boutons et soupirais plusieurs fois à cause de mon incapacité à faire une tâche plus que simple. Je haïssais l'imprévu. Le Capitole s'était assagi mais nous ne savions pas ce qui pouvait se passer à nouveau. Plus que peur pour moi, j'avais peur pour Anna qui était sûrement plus fragile que je pouvais l'être. Je la voyais encore comme la petite fille que ma mère avait prise sous son aile il y a plusieurs années. Elle avait grandi à présent, et ressemblait à une femme, malgré ses années de moins que moi. Elle était adolescente et j'étais adulte. Et nous savions tous ce que les adolescents devaient faire lorsque les jeux étaient encore en place. Un frisson parcourut mon échine : il ne fallait pas que je m'autorise à penser à ça. C'était probablement un discours sans grande incidence et il ne se passerait rien de méchant. Tout le monde repartirait chez eux en bonne santé mentale et physique. En tout cas, c'était ce dont j'essayais de me persuader. Finalement, habillé pour une grande occasion, je sortais de la maison bancale dans laquelle j'habitais pour trouver Anna sur les marches. Sans un mot, je lui tapotais l'épaule et la levais pour qu'elle se rende avec moi jusqu'à la place. Ma mère attendait un peu plus loin, nous observant avec son regard maternel habituel. Elle nous voyait tous les deux comme ses enfants et j'en étais heureux pour Anna.

Nous nous dirigeâmes lentement vers la place publique qui était au coin de la rue. Arrivé là, nous pûmes rester l'un à côté de l'autre pour regarder le grand écran. L'homme qui y était affiché semblait heureux de quelque chose, comme le semblait indiquer son grand sourire.
« Habitants de Panem ! Je vous remercie de la confiance que vous saurez me témoigner en ce qui concerne la prospérité et la sécurité de notre patrie. Comme vous l’avez remarqué par le passé, la productivité a diminué, les districts préférant mettre en avant leur propre bien-être avant celui du reste de la population. Nous sommes désorganisés, nous avons de la difficulté à atteindre nos objectifs. Nous devons changer les statistiques et revenir à notre grandeur d’antan. Je me souviens d’une époque où il n’y avait aucun problème. Nous avancions, main dans la main avec un juste prix à payer pour un monde meilleur. C’est pourquoi, après de longues interrogations, le Capitole a voté unanimement pour un retour aux sources. Mes amis, je vous annonce officiellement le retour des Hunger Games ! » Je lâchais la main d'Anna, que j'avais tenue fermement depuis le début de notre trajet. Ma bouche s'ouvrit démesurément, et mes membres commencèrent à trembler. Non. Je n'avais pas peur pour moi. J'avais peur pour la fille que j'aimais et qui était à mes côtés. Je tournais lentement la tête vers elle pour l'observer, mais ne réussissais pas à décrypter son expression. Les gens étaient tous silencieux, certains choqués, certains résignés. Comme si c'était évident qu'ils reviendraient, pour nous .. anéantir. Nous attendions. Je fixais alors mes chaussures ne sachant que faire. Que dire. Je n'allais pas mourir : mon âge était trop avancé pour que je puisse participer aux jeux. Mais Anna, mon Anna, pouvait absolument être moissonnée.

Une fois le discours annoncé fini, les gens commencèrent à déserter la place publique. Rentrer chez eux, pleurer leurs enfants. Et leur mort possible. Cela me révulsait. Je haïssais le Capitole pour ce qu'ils voulaient nous faire subir encore une fois, et serrais mon poing jusqu'à ce que les ongles rentrent dans ma paume. Finalement, je lâchais un soupir et attrapais la main d'Anna pour la mener à l'écart. Loin. Je ne sais pas combien de temps je marchais. Nous nous retrouvâmes non loin de notre maison, mais assez pour qu'il n'y ait personne autour de nous. Et enfin, je l'enlaçais. « Tu ne seras pas choisie. Tu .. Tu ne seras pas choisie » J'essayais de le croire, mais c'était difficile. MA voix était tremblante et j'hésitais sur les mots. J'avais peur. Tellement peur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

◭ Age du joueur : 27
◭ SOS : 259
◭ District : neuf | les céréales
◭ Arrivée à Panem : 18/04/2012

MessageSujet: Re: LEANDRE → you won't be chosen.   Lun 16 Juil - 12:49

Aujourd'hui était censé être un jour comme les autres. On était censé passer une journée tranquille, sans problèmes. Au lieu de ça, on nous appelait sur la place publique. D'après les dires, tous les districts étaient convoqués sur leur place publique. J'ai enfilé une robe légère. Une grande annonce devait être faite. Que devions-nous craindre ? Je l'ignorais. Tout ce que je savais, c'est que nous devions nous rassembler et écouter les paroles de ce cher Capitole. J'étais naïve. Je pensais encore être une petite fille qui n'aurait aucun problème. Les Jeux étaient loin derrière nous, pourquoi s'inquiéter d'une chose passée ? La mère de Raphaël attendait avec moi que son fils sorte de la maison. Lorsque ce fut le cas, elle commença à se diriger seule vers la place. J'aurais voulu lui dire de nous attendre, mais je n'en n'avais pas la force. Peut-être voulais-je simplement passer ce moment avec lui et personne d'autre. Je sentais que j'aurais besoin de lui à mes côtés. Je sentais qu'il était la seule personne envers qui je pourrais me tourner si jamais l'annonce qui allait être faite devait nous détruire. Perdue dans mes pensées, assise sur les marches de ce perron bancal, sa main vint tapoter mon épaule. Il était prêt. Il m'a aidé à me lever comme si j'étais une petite chose fragile qui avait besoin de soutien. Je n'ai pas bronché. J'aimais sa présence et sa manière d'agir avec moi. Il prenait soin de ma personne et je ne l'en remercierais jamais assez à mon goût. Il était mon meilleur ami et j'avais besoin de lui, je ne pouvais le nier.

En arrivant sur la place, le monde affluait dans tous les sens. Nous étions presque tous en place. Je me tenais à côté de Raphaël, glissant ma main dans la sienne. Je redoutais cette annonce. J'avais peur que quelque chose ne se passe mal. Une fois tout le monde en place, l'écran géant s'est allumé. Un homme est apparu, un large sourire aux lèvres. D'après son enthousiasme, ce serait une bonne nouvelle. « Habitants de Panem ! Je vous remercie de la confiance que vous saurez me témoigner en ce qui concerne la prospérité et la sécurité de notre patrie. Comme vous l’avez remarqué par le passé, la productivité a diminué, les districts préférant mettre en avant leur propre bien-être avant celui du reste de la population. Nous sommes désorganisés, nous avons de la difficulté à atteindre nos objectifs. Nous devons changer les statistiques et revenir à notre grandeur d’antan. Je me souviens d’une époque où il n’y avait aucun problème. Nous avancions, main dans la main avec un juste prix à payer pour un monde meilleur. C’est pourquoi, après de longues interrogations, le Capitole a voté unanimement pour un retour aux sources. Mes amis, je vous annonce officiellement le retour des Hunger Games ! » J'ai lâché la main si rassurante de Raphaël. Alors c'était donc ça. Un retour aux sources. La terreur, la douleur, les larmes, les cris. Le retour des Hunger Games, la fin d'une époque de paix. Je préférais ne laisser transparaître aucune émotion, je n'en n'avais pas le droit. Je savais déjà que je serais une potentielle tribut. Pas besoin de me faire un dessin, je m'attendais déjà à être sélectionnée pour ce retour aux sources. Un silence de plomb parcourrait l'assistance. Un frisson a parcouru mon maigre corps. J'ignore pourquoi mais je me préparais déjà mentalement à entrer dans l'arène, comme si cette annonce était la révélation de ma sélection. C'est idiot de penser ainsi, je le sais. Je ne serais pas la seule dans cette compétition sans merci. Je me prépare à toute éventualité. Je préfère ne pas me faire d'illusions, ce serait trop dur à supporter si je devais quitter le district sans y être préparée.

On se séparait un à un. Les gens commencèrent à rentrer chez eux. C'était la fin d'un époque et nous en étions tous conscients. Raphaël a récupéré ma main et m'a entrainé vers notre maison bancale. J'ai aperçu sa mère qui ne me quittait pas du regard. Elle était aussi terrifiée que moi mais elle le cachait. Elle ne voulait pas voir la réalité en face. Elle ne voulait pas croire que je pourrais quitter le district neuf dans peu de temps. Elle m'a adressé un faible sourire avant que je ne la perde de vue. Une fois seule avec mon meilleur ami, il me prit dans ses bras. Cette étreinte, j'en avais plus que besoin. Je pouvais entendre son coeur battre la chamade. Il sait. Il a peur. « Tu ne seras pas choisie. Tu .. Tu ne seras pas choisie » La voix tremblante, il était peu sûr de lui. Oh non, je ne lui en veux pas. Je sais que ce n'est pas facile. Je ne suis pas dupe. Sa réflexion me tira un sourire abusif. Comment pouvais-je encore sourire de la situation. Je me suis lentement et délicatement détachée de son étreinte. « Ne dis pas ça ... » dis-je en posant ma petite main sur son visage marqué de douleur. « Tu ne peux pas savoir et je ne veux pas que tu te fasses des idées. » Va voix douce en chantante ne tremblait pas. Je savais ce que je disais, j'avais conscience que mes paroles n'étaient pas forcément celles qu'il attendait. « Je sais que c'est difficile mais ... Je peux encore être choisie et je ne veux pas que tu te berces d'illusions ... » Je ne voulais pas qu'il souffre si je devais quitter le district. Je ne voulais pas qu'il perde espoir, qu'il baisse les bras. Ce n'était pas lui, ça ne lui ressemblerait pas.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

◭ Age du joueur : 25
◭ SOS : 199
◭ District : district neuf.
◭ Arrivée à Panem : 22/06/2012
◭ Double compte : none.

MessageSujet: Re: LEANDRE → you won't be chosen.   Mer 18 Juil - 17:01

Je ne pouvais pas la lâcher. Alors, je la serrais du plus fort que je pouvais sans pour autant l'étrangler, comme si je ne pourrais plus jamais la toucher ainsi pendant un bon moment. Anna. Elle était la fille que j'aimais le plus au monde, même si elle ne se doutait pas de l'intensité de mes sentiments à son égard. Non. Elle n'en savait rien. Elle n'avait aucune idée du fait que je l'aimais et cela depuis longtemps. Pas comme on aime une sœur ou une amie, non. Comme on aime une femme, qu'on envie d'enlacer, d'embrasser. Mais jamais je ne me forcerais sur elle alors je ne faisais qu'attendre. Un signe de sa part qui me dirait que je pouvais faire un mouvement vers elle. Cela n'était pas arrivé jusqu'à présent. Je me contentais de la serrer et de la réconforter à mon habitude, en ayant envie de plus. Sans jamais pouvoir l'avoir. La situation me convenait, ne me méprenez pas, mais je ne cracherais pas sur une relation encore plus profonde et différente. Mais maintenant, tout avait changé. Il y avait une très forte possibilité que, lors de la Moisson, Anna soit choisie et se sépare de moi à jamais. Qu'elle ne sache jamais mes sentiments pour elle, et qu'elle meure seule. J'avais envie de venir dans l'arène pour la protéger mais j'étais trop vieux à présent, malheureusement. J'aurais voulu prendre sa place, lui donner mon âge et prendre le sien, tout pour qu'elle n'y aille pas. Je n'aurais pas pu me porter volontaire à sa place même si j'avais le bon âge, étant donné nos sexes différents. Mais tout de même. C'était l'intention qui comptait.

 « Ne dis pas ça ... » Quoi ? Qu'est-ce que je ne devais dire ? Je ne devais pas annoncer ce que j'espérais du plus profond de mon cœur ? Je ne pouvais pas m'exprimer ? Léandre releva son visage et caressa ma joue de sa main. Le contact ne m'arracha même pas un sourire. J'avais trop peur. Peur pour sa vie, peur pour son avenir. Peut-être inexistant. Les larmes menaçaient de remonter et je faisais de mon mieux pour ne pas paraître faible. Il fallait que je sois fort pour nous deux. Je voulais qu'elle pleure, que je puisse lui dire que tout allait bien, mais c'était faux. « Tu ne peux pas savoir et je ne veux pas que tu te fasses des idées. » Mais j'avais envie de savoir. J'avais envie d'imaginer ! J'avais envie de dire que Léandre ne serait jamais choisie et que nous irions bien jusqu'à la fin des temps ! Ma gorge se serra encore plus et j'avais du mal à respirer. Un son à demi étouffé sorti de ma bouche, et je ne savais pas le qualifier. Je n'essayais même plus de parler. C'était presque les rôles inversés : Lean était celle à me réconforter. « Je sais que c'est difficile mais ... Je peux encore être choisie et je ne veux pas que tu te berces d'illusions ... » Des illusions. Non, j'étais réaliste, et je savais ce qui allait peut-être arriver. Mais ne pouvais-je être optimiste ? A quoi bon penser à cette épée de Damoclès au dessus de nos têtes lorsqu'on pouvait vivre ces derniers jours avec toute la joie qui était possible ? Je voulais lui dire que je l'aimais, je voulais qu'elle me le dise en retour. Mais je ne le ferais que .. que si elle était choisie. Oui. Je me le promettais.

Je serrais encore un peu Anna en respirant le plus doucement possible. Je me sentais en colère contre le Capitole, oui. Ils avaient remis les jeux en place, et maintenant .. Maintenant toutes les familles de Panem se préparaient à être en deuil. C'était injuste. Je repoussais Anna en la regardant d'un air furieux. « Je ne comprends pas comment ils peuvent nous faire ça, c'est .. » J'esquissais un rictus de colère et riais ironiquement. Je faisais vraiment peur à voir. Je me reculais un peu et faisais dos à la jeune fille pour me reprendre. Finalement, je la regardais à nouveau. « Tu ne seras pas choisie. Je te l'assure. Il y a beaucoup d'autres filles qui pourront être tirées au sort .. Comment disaient-ils, déjà ? Je suis sûre que la chance te sera favorable. » Je m'avançais et caressais lentement la joue d'Anna. « Et si tu es tirée .. Je ferai tout pour que tu gagnes. » Léandre, tuer des gens .. je ne pouvais l'imaginer. Mais si c'était ce qu'il fallait pour qu'elle me revienne ..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: LEANDRE → you won't be chosen.   

Revenir en haut Aller en bas
 

LEANDRE → you won't be chosen.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» [Cast, P.C. & Kristin] La Maison de la Nuit - Tome 3: Chosen
» CAPTAIN AMERICA THE CHOSEN POSTER BY TRAVIS CHAREST
» Chosen of Khorne by Anthony Reynolds
» Chosen Survivors
» [chantournage] L comme Léandre
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HUNGER GAMES — REAPER :: 
Panem - Côté Ouest
 :: DISTRICT NEUF :: Résidences
-