Partagez | 
 

 Cameron Huggins ∫ you found me

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

◭ Age du joueur : 29
◭ SOS : 100
◭ District : Neuf
◭ Arrivée à Panem : 12/04/2012
◭ Double compte : Aucun
◭ Localisation : District 9.

MessageSujet: Cameron Huggins ∫ you found me   Jeu 12 Avr - 21:48






Cameron Jonathan Huggins




REBELS/JOSH HUTCHERSON

















→ Mon personnage se nomme Cameron Huggins. Il est âgé de vingt ans. Il vient du district 9. Voici ses principaux traits de caractère : son courage, son intelligence, sa volonté, son sens de l'humour, son cynisme, ses colères dévastatrices, son impulsivité et sa susceptibilité.. Mais il a peut-être certaines faiblesses/atouts qui sont : son amour pour sa sœur ou sa femme - même si cette dernière refuse de l'avouer. Parmi ses forces, le combat au corps à corps. Il préfère les armes lourdes ou les arcs, mais peut aussi se servir de petits couteaux. Cameron a plusieurs atouts que sont sa précision à l'arc, sa robustesse et sa volonté de vivre qui est plus forte que tout. Il sait pourtant que s’il arrive quelque chose aux personnes qu’il aime, il ne s’en relèvera probablement pas.


Votre prénom ? Agnès
Votre pseudo ? Nes
Comment avez-vous connu le forum ? Via Chloé, qui incarne ma très chère femme.
Que pensez-vous de ce forum ? Il est beau, j’espère qu’il marchera bien. ☺
Un petit mot pour la fin ? Cochenille.
Le code du règlement ? OK, BY AD.







TAGGED:


Dernière édition par Cameron Huggins le Ven 13 Avr - 11:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

◭ Age du joueur : 29
◭ SOS : 100
◭ District : Neuf
◭ Arrivée à Panem : 12/04/2012
◭ Double compte : Aucun
◭ Localisation : District 9.

MessageSujet: Re: Cameron Huggins ∫ you found me   Jeu 12 Avr - 21:48



- Je vous en prie, il faut vraiment faire quelque chose pour Adrastée ! Vous ne pouvez pas rester les bras croisés !
- Et comment cela nous profiterait-il ?
- Nous vous offrirons notre aide ; c’est tout ce que nous pouvons faire, hélas.

Cameron écoutait la discussion de loin, et les mots qu’il entendit le firent tressaillir. Étaient-ils vraiment en train de monnayer sa vie ? Étaient-ils en train de décider de son prix ? Il se leva et fit brièvement le tour de la pièce. Toute son existence était rassemblée ici, dans sa chambre, au milieu de ses secrets, ses victoires, ses défaites. Le tout tenait dans un carton. Et il devait se marier avec quelqu’un, vraiment ? Il savait que ces gens avaient besoin d’argent, mais il y avait d’autres moyens de leur venir en aide. Ils auraient pu leur offrir un peu de nourriture, des vêtements ; tout sauf donner leur fils en mariage. Il se rassit sur son lit et entreprit de se ronger consciencieusement les ongles. Il connaissait Adrastée. De loin. Elle ne l’aimait pas. Même l’apprécier devait lui poser problème. Ils n’étaient pas proches, loin de là. Malgré tout, elle ne laissait pas Cameron indifférent, et cela le tourmentait davantage. Il aurait pu se complaire dans un mariage malheureux avec une fille moche et sotte, mais Adrastée n’était pas comme ça. Il la savait très intelligente, sûre d’elle et, bien sûr, belle à couper le souffle. Ce qui ne lui facilitait pas la tâche. Il aurait pu se dire que ce mariage n’était pas grand chose, finalement. Qu’il n’était pas obligé de lui être fidèle ; que s’il ne l’aimait pas, ils pourraient mettre en place un accord qui leur permettrait de rejoindre quelqu’un d’autre la nuit tombée, pour ne pas partager les mêmes draps. Oui, c’était peut-être la solution pour empêcher le destin de le punir d’avoir privé une fille aussi méritante de sa liberté de femme. Elle devait avoir le droit de choisir son époux, son véritable époux, celui que son cœur souhaitait pour elle.
Cameron se leva et se dirigea de nouveau vers la porte. Il entendit les voix, pourtant désormais muées en une sorte de soupir.

- Très bien. Nous les marierons dans une semaine. Le temps qu’ils se connaissent un peu mieux.
- Je ne sais pas comment vous remercier, vraiment.
- Faites en sorte que votre fille soit à la hauteur, nous ne demanderons rien de plus.

Sa gorge se serra, et son cœur lui donna l’impression d’être pris dans un étau. Ils venaient de le donner en mariage, sans même lui demander son avis. Bien sûr, c’était un jeune homme de bonne famille (une famille de fermiers certes, mais les plus riches du district neuf, ce qui était déjà énorme), il savait donc qu’il ne ferait pas d’histoire. C’était comme ça, il n’avait rien à redire. Ses parents avaient toujours décidé pour lui ; ils décidaient aujourd’hui de qui allait être sa femme, et ce n’était même pas surprenant.
Cette nuit-là, Cameron tarda à trouver le sommeil, se hasardant dans des rêves surprenants où sa future femme s’offrait à lui presque sans gêne. Il savait pourtant que ça ne serait jamais le cas, mais il aimait pouvoir goûter aux plaisirs charnels avec Adrastée, même s’il ne s’agissait que de rêves. Ses fantasmes le tinrent éveillé toute la nuit, et il en mordait presque les draps tellement ça le rendait fou.

Le lendemain, il se leva tôt, n’ayant presque pas dormi. Il avait attendu le lever du jour, puis il était allé s’asseoir à la table de la cuisine après s’être servi un verre de café. Son regard était vitreux, et il mit une bonne demi-heure à finir de déjeuner. Lorsque son père arriva, il se préparait à sortir de la cuisine. La main paternelle le saisit doucement par l’épaule avant qu’il n’ait franchi la porte.

- Je suis vraiment désolé, Cameron. Mais tu sais, nous nous sommes toujours fait un devoir d’aider les pauvres gens.
- Je sais, père. Je ne vous en veux pas. Je vais juste prendre l’air quelques minutes.

Il avait toujours eu beaucoup de respect pour celui qui l’avait élevé, nourri, logé ; seulement, s’il l’avait vouvoyé, c’était surtout pour ne pas craquer et fondre en larmes. Si son père avait su que ce mariage ne le rendait pas si malheureux, s’il avait su que Cameron avait rêvé de sa future femme toute la nuit, de façon peu avouable, il n’aurait jamais pu le regarder de nouveau en face. Se raclant la gorge, il se dirigea presque en courant vers la porte d’entrée, qu’il fit claquer une fois sorti. L’air frais du matin emplit ses poumons, et déjà, il se sentait revivre. Les yeux fermés, il laissa le vent chatouiller ses paupières, quelques secondes. Une voix brisa le silence ; une voix qu’il connaissait vaguement, mais qu’il avait entendu très récemment, dans ses songes, l’appeler fiévreusement par son prénom. Celle-là était beaucoup plus froide, mais c’était la même, il en était sûr.

- Cameron. J’aimerais te parler.

Il rouvrit lentement les yeux, ayant à la fois peur et envie de la voir se tenir là, à quelques mètres de lui. Elle apparut aussi belle que dans ses pensées de la nuit dernière, et il sentit un frisson le parcourir.

- Très bien. Allons un peu plus loin.

Il l’invita à le suivre vers la petite grange qui se trouvait à une cinquantaine de mètres de la maison. Ça suffisait pour qu’il soit sûr qu’aucune oreille indiscrète n’épierait leur conversation. Ils s’assirent sur un banc, juste devant le bâtiment, et Adrastée se mit à parler, comme jamais elle n’avait parlé auparavant.

- Je voulais te dire que je suis désolée. Je suis désolée de m’imposer comme femme alors que nous ne nous aimons pas. Je suis désolée de devoir faire cela, ou du moins, que mes parents aient estimé devoir le faire. J’ai l’impression d’être un rapace qui ne veut être ta femme que pour ton argent. C’est un sentiment terrible. Je suis désolée. Tellement désolée.

Un silence de plomb suivit ses paroles, donc Cameron n’avait retenu qu’une seule phrase : « désolée de m’imposer comme femme alors que nous ne nous aimons pas ». Pouvait-il dire qu’il ne l’aimait pas, alors qu’il avait passé la nuit contre elle, à la toucher et la sentir, à embrasser son corps nu ? Il rougissait presque à cette pensée, mais c’était la vérité : il n’aimait pas seulement son physique, elle lui plaisait réellement. Elle, toute sa personne, tout ce qu’il connaissait d’elle, même s’il en savait si peu. Il avait envie de crier, de lui dire qu’elle se trompait, qu’ils pouvaient faire un mariage d’amour, qu’il n’était pas trop tard, même s’ils n’avaient décidé de rien dans cette histoire. Il lui prit la main d’un geste fébrile, et déglutit difficilement. Les seules paroles qui réussirent à sortir de sa bouche furent les suivantes :

- Ce n’est rien. Tout ira bien. Je te le promets.

Et il serra la mâchoire, comme pour s’interdire d’aller plus loin dans les mots. Puis il porta la main de sa compagne à ses lèvres et la baisa, humant son parfum par la même occasion. Alors que son pouce glissait sur la paume d’Adrastée, montrant son envie d’aller plus loin avec elle, il lâcha brusquement sa main et se leva. Sans un mot, il partit vers la maison, tentant d’ignorer les sanglots lâchés maladroitement par sa future femme, dans son dos. Il ne voulait pas, il ne pouvait pas la revoir, pas avant le mariage. Ça lui était impossible.














Dernière édition par Cameron Huggins le Jeu 12 Avr - 22:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

◭ Age du joueur : 29
◭ SOS : 100
◭ District : Neuf
◭ Arrivée à Panem : 12/04/2012
◭ Double compte : Aucun
◭ Localisation : District 9.

MessageSujet: Re: Cameron Huggins ∫ you found me   Jeu 12 Avr - 21:48



Une semaine plus tard, Cameron se tenait devant l’autel, tremblant. Cela faisait six jours qu’il n’avait pas vu Adrastée. Six jours qu’il avait rêvé d’elle chaque nuit, six jours qu’il pensait à elle en permanence. Il se refusait de croire qu’elle l’obsédait. Il était simplement stressé par cette cérémonie, par le caractère pompeux que cela représentait, et surtout, par la pseudo nuit de noce qui allait suivre, et qui ne serait sans doute pas à la hauteur de son appellation. Il regardait fixement le bout de l’allée, tremblant au moindre bruit de pas, à la moindre étoffe apparaissant dans son champ de vision. Et bientôt, il la vit. Troublante, comme toujours, et splendide. Mais surtout, il remarqua son regard vide, comme si elle souhaiterait être n’importe où sauf ici. Il baissa la tête. La simple pensée qu’elle se sente malheureuse lui déchirait le cœur. Ce n’était pas ce qu’il voulait. C’était, au contraire, ce contre quoi il luttait. Il voulait qu’elle soit heureuse, qu’elle ait envie de le prendre pour époux. Au moins d’apparences. Qu’elle l’aime un instant, juste pour faire semblant. Ce n’était pas le cas, et pire que ça, ça se voyait terriblement. Elle ne voulait pas être ici, et luttait de toutes ses forces pour ne pas s’enfuir en courant. Lorsqu’elle arriva près de lui, il prit sa main et la pressa légèrement. Et quand son regard osa enfin défier celui de Cameron, il la transperça tellement qu’elle sembla trembler de peur. Il venait de lui lancer son regard le plus réprobateur, celui qui n’appelait aucune réponse, celui qui lui montrait qu’elle devait se contenir. Pourtant, il n’était pas aussi dur qu’il l’aurait voulu, et il se radoucit rapidement, dévoilant aux yeux de tous (sauf peut-être à ceux d’Adrastée) les sentiments qu’il lui vouait. Lorsqu’il descendit un peu et posa les yeux sur sa robe, il l’imaginait déjà nue, et cette pensée le troubla tellement qu’il laissa retomber la main de sa future femme, alors qu’il se tournait vers le prêtre.
Leurs vœux échangés, plutôt maladroitement, il se tourna enfin vers elle. Il n’entendit presque pas le « vous pouvez embrasser la mariée ». Il la voyait si malheureuse, si contrite, que cela le faisait atrocement souffrir. Il respira profondément, se pencha vers elle, et déposa un baiser à la lisière de ses lèvres, sur sa joue. Il ne comptait pas la forcer à l’aimer, ni à le serrer contre elle. C’était d’ailleurs ce qu’il comptait lui dire dès qu’ils se retrouveraient en tête à tête. Il appuya quelques secondes son front contre celui de sa femme, comme pour lui montrer qu’il la comprenait. Oui, il savait ce qu’elle ressentait. C’était terrible d’épouser un inconnu. C’est ce qu’ils avaient tous les deux fait aujourd’hui. Lorsqu’ils sortirent de l’église, tous deux eurent du mal à feindre un sourire, et le fait d’avoir une foule de gens face à eux ne faisait qu’augmenter cette pression. Lentement, Cameron glissa sa main sur la taille fine de sa conjointe, et la rapprocha de lui, dans un geste protecteur.

Quelques heures plus tard, ils se retrouvaient ensemble. La journée avait été mouvementée, et ils avaient du être présents un certain temps à la cérémonie, histoire de jouer les parfaits petits mariés. Cameron détestait se montrer devant une foule et être l’objet de toutes les attentions. Toute la journée, il n’avait attendu que ce moment : être seul avec sa femme pour pouvoir lui dire ce qu’il avait sur le cœur. Ce serait un désagréable moment à passer, mais ils n’avaient pas le choix. Maintenant qu’ils étaient mariés, plus jamais ils ne seraient vraiment seuls. Il y avait déjà cette alliance, pour leur rappeler que leur union n’était pas factice. Mais plus que tout, il y avait ce lit qu’ils partageraient désormais, et dans lequel il allait falloir se glisser le soir-même.
Adrastée avait délicatement fermé la porte derrière elle en entrant dans la chambre. Puis elle s’était assise sur le lit, aux côtés de Cameron, et avait croisé ses mains sur ses genoux. Quant à lui, il s’était relevé presque immédiatement, et avait commencé à faire les cent pas devant elle. Comment allait-il lui dire ? Comment lui faire comprendre qu’il ne la retenait pas, si elle ne souhaitait pas rester ? Il savait exactement comment faire, mais avait peur qu’elle ne le prenne mal. Tant pis ; il n’avait plus le choix. Il se dirigea donc vers la porte, sous les yeux d’Adrastée, et l’ouvrit, puis la tint ouverte.

- Je vois que tu es malheureuse, et ça, je ne peux l’accepter. Alors si tu veux retrouver quelqu’un d’autre, tu peux. Je ne t’en voudrai pas, je ne te quitterai pas. Je ne veux pas que tu restes avec quelqu’un que tu n’aimes pas. Mais sache que moi, je te serai fidèle.

À ces mots, la jeune femme baissa les yeux, et lorsqu’elle les releva, ils étaient emplis de larmes.

- Pourquoi ferais-tu ça ?
- Parce que tu es ma femme, et que je veux que tu sois heureuse.

Ça le tuait de lui dire ça.

- Ne sois pas ridicule.
- Le suis-je vraiment, Adrastée ? Je sais que tu n’as aucune envie d’être avec moi. J’ai compris. Je m’incline.

Elle éclata en sanglots. Ne pouvant pas tenir plus longtemps, Cameron combla la distance qui le séparait d’elle en quelques pas, et s’agenouilla à ses côtés. D’une main tremblante, il caressa sa joue humide.

- Arrête, je t’en prie… Ça va aller… Je te l’ai promis… Ne pleure pas…

Il se releva lentement, et, l’entraînant dans son élan, saisit ses lèvres avec tendresse. Ses larmes les avaient salées, mais ce n’était pas important. Bientôt, ils furent debout, enlacés, leurs souffles mêlés. Cameron avait entrouvert les lèvres, et bientôt, il l’embrassa réellement. Elle ne semblait pas opposer de résistance, et c’est sans doute la raison pour laquelle les démons de Cameron, enfouis dans son inconscient depuis quelques heures, ressurgirent de manière inattendue. Il saisit brusquement la fermeture de la robe, et l’ouvrit d’un coup sec. Un gémissement s’échappa des lèvres d’Adrastée, mais il l’étouffa rapidement par un baiser. Ses mains fébriles parcoururent son dos nu, le griffant légèrement, et il devint tout à coup incontrôlable. Il descendit totalement le bustier de la robe avec une force qu’il n’utilisait d’habitude que pour combattre, et la saisissant par la taille, il la jeta sur le lit, avant de la rejoindre. Il la mordait, l’embrassait, la caressait, et l’imaginait déjà sienne, toute entière. Elle étouffa un second cri contre sa peau ; mais cette fois, il ne s’agissait pas d’un cri de plaisir. Puis quelques mots sortirent de sa bouche.

- Je t’en supplie, arrête…

Revenant à la raison, Cameron recula brusquement et se mordit les lèvres. Qu’avait-il fait ? Il avait totalement perdu la raison. Une douleur lui fit plisser les yeux à cet instant. Il avait littéralement mal au cœur, tant ce dernier ne battait que pour elle. Adrastée. Il avait des sentiments pour elle, c’était évident. Il ne pouvait plus les cacher ou les nier. La seule chose qu’il pouvait faire, c’était s’enfuir.

- Tu peux rester ici cette nuit, je vais dormir dans une autre chambre.

Et sans un bruit, il quitta la pièce, la laissant à moitié nue sur ce grand lit vide.














Dernière édition par Cameron Huggins le Jeu 12 Avr - 22:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

◭ Age du joueur : 29
◭ SOS : 100
◭ District : Neuf
◭ Arrivée à Panem : 12/04/2012
◭ Double compte : Aucun
◭ Localisation : District 9.

MessageSujet: Re: Cameron Huggins ∫ you found me   Jeu 12 Avr - 21:49



- La révolte enfle… Nous devons partir pour guider les rebelles. Reste ici. Tu es marié maintenant.
- Attendez ! C’est dangereux, je ne veux pas que vous y alliez !
- Tu n’as pas à discuter nos ordres ! Nous y allons, tu restes ici !

La porte se referma derrière ses parents, alors que Cameron restait là, impuissant. Oui, il était marié ; mais sa femme n’était presque jamais là, et il ne lui avait quasiment pas parlé depuis leur mariage et l’incident de leur nuit de noce. Lorsqu’il se retourna, il la vit, et comme depuis une dizaine de jours, il évita son regard, et se dirigea vers le salon. Il alluma la télévision et s’assit juste en face. Lorsqu’il sentit la main de sa femme sur son épaule, il ferma quelques secondes les yeux, mais sa voix, allant à l’encontre des souhaits de son cœur, la somma de s’en aller.
Au bout de trois heures, un flash spécial annonça que quelques rebelles avaient été capturés et pendus. C’est avec horreur que Cameron vit s’afficher les noms de ses parents. Tous les deux. Il resta immobile, quelques instants, retenant même sa respiration. Au bout d’une dizaine de minutes, il se leva enfin et se précipita vers la porte d’entrée qu’il ouvrit à la volée, puis dans un haut-le-cœur, régurgita tout ce qu’il avait dans l’estomac. Il resta quelques instants replié sur lui-même, le souffle coupé. Puis il rentra dans la maison. Adrastée se tenait à un mètre à peine de lui. Elle avait du l’entendre, et par la même occasion, elle avait du voir les informations. Elle posa sur son mari un regard désolé.

- Cameron, je…
- Ne dis rien. Tu n’as aucune obligation envers moi, tu te souviens ?
- Je suis ta femme…
- Mais nous ne nous aimons pas, n’est-ce pas ?

Elle étouffa un sanglot. Elle savait que c’était la vérité, cependant, elle devait penser que Cameron l’aimait. Ce qui était le cas. Mais à cet instant, il était furieux contre elle, et ne voulait absolument pas de sa pitié. Il prit son manteau, l’enfila et sortit dans la nuit tombante, sans se retourner une seule fois. Il savait qu’à partir de maintenant, il serait le chef de la rébellion, et que ça serait loin d’être aisé.

--------

- Qu’est-ce qui va arriver maintenant ?

La voix de Paloma s’était élevée dans le grand salon aux murs vieillis, silencieux depuis un moment maintenant. Cela faisait cinq petits jours que leurs parents avaient été assassinés, cinq jours que Cameron n’avait pas dormi, cinq jours qu’il n’avait pas vraiment vu Adrastée, qui s’était faite plutôt discrète. Et aussi cinq jours que sa sœur cadette, âgée de seize ans, lui posait cette même question, à laquelle il répondait toujours la même chose : « Je ne sais pas ». Non, il ne savait pas. Comment le futur aurait-il pu être certain, alors que l’apocalypse régnait autour de lui ? Il était marié mais ne fréquentait quasiment pas sa femme – qui le détestait sans aucun doute –, il avait maintenant sur lui la responsabilité d’une rébellion qui n’avait jamais atteint une telle ampleur, et comble de tout, il devait désormais s’occuper seul de sa sœur, qui était la seule personne qui l’aimait réciproquement et inconditionnellement. « On va survivre, Pal, on n’a pas le choix ». La jeune fille le fixa longuement, et on pouvait presque entendre son pouls qui s’emballait, tant son émotion était palpable. Elle le sentait, elle le savait, ils étaient tous les deux face au monde, sans personne pour les aider.

- Je vais t’aider. Je vais venir avec toi, et on va réussir à traverser ça. Ensemble…

Cameron se leva brusquement et se dirigea vers elle, alors qu’elle détournait son regard, sentant probablement qu’elle venait de prononcer des paroles interdites. Elle n’avait pas le droit. Elle ne pouvait pas s’impliquer dans des initiatives aussi dangereuses, alors qu’elle était la seule personne qu’il avait désormais. La saisissant par le poignet, il l’attira presque violemment vers lui, alors que son autre main agrippait son visage d’ange pour la forcer à le regarder dans les yeux.

- Paloma, nos parents sont morts en prenant des risques comme ceux que tu évoques. MORTS. Arrête de faire preuve de sottise, et comporte toi en adulte pour une fois !

Elle se dégagea de son étreinte et le poussa avec une force inouïe pour son âge et sa carrure. Pointant son index sur le torse de son frère, elle lui rétorqua, avec une rare violence :

- Tu me parles de sottise mais tu ne te rends même pas compte des dommages que tu causes dans ta vie, Cameron ! Tu es un lâche ! Tu aurais pu accompagner maman et papa ce jour-là, mais tu ne l’as pas fait ! Pourquoi ? Pourquoi est-ce que tu fous toujours tout en l’air ? Pourquoi est-ce que tu détruis toutes les personnes qui font partie de ta vie, à commencer par Adrastée et moi ?
- Ne parle pas de ma femme, Pal, tu ne comprends pas, répondit-il encore plus fort, la voix légèrement tremblante.
- Laisse-la partir !
- Je ne la retiens pas.

Paloma fixait Cameron dans les yeux, désormais.

- Tu sais parfaitement que tu l’empêches de s’en aller.
- Comment l’en empêcherais-je ?
- En la brutalisant, comme tu le fais avec moi.

Cameron déglutit et passa une main dans ses cheveux trempés de sueur. « Tu ne comprends pas », lâcha-t-il dans un souffle chaud. Paloma s’approcha de lui et lui prit tendrement la main.

- Qu’est-ce que je ne comprends pas ?
- Je ne peux pas la laisser partir.
- Pourquoi ? demanda-t-elle doucement.
- Pour la même raison qui fait que je ne te laisse pas prendre des risques inconsidérés…

Semblant comprendre, Paloma se serra contre son cœur, l’invitant à l’enlacer. Il glissa une main autour de sa taille, l’autre dans ses cheveux blonds. « Il faut que tu lui dises », glissa doucement la jeune fille, en levant les yeux vers son frère. Cameron secoua la tête en signe de négation. Il n’avait pas le courage d’avouer à Adrastée combien il tenait à elle. Pas si elle ne l’incitait pas à le faire, pas s’ils gardaient les mêmes rapports que ceux qu’ils entretenaient depuis leur mariage.
Dans l’embrasure de la porte du salon, la silhouette familière d’Adrastée les observait pourtant, et avait sans doute entendu la majeure partie de cette conversation intime.















Dernière édition par Cameron Huggins le Ven 13 Avr - 8:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

ADMIN - Burn out

◭ Age du joueur : 29
◭ SOS : 863
◭ District : Neuf
◭ Arrivée à Panem : 31/03/2012
◭ Double compte : aucun
◭ Localisation : D9

MessageSujet: Re: Cameron Huggins ∫ you found me   Jeu 12 Avr - 21:50

Alors, bon, on se calme. & maintenant, que dire ?



AH, J'ATTENDS CE JOUR DEPUIS MA NAISSANCE ! J'AI TELLEMENT HÂTE DE POSTER !
Oui, d'accord, je repasse aux minuscules.

Bienvenue, ma belle, je suis juste aux anges <3

___________________________________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

◭ Age du joueur : 29
◭ SOS : 100
◭ District : Neuf
◭ Arrivée à Panem : 12/04/2012
◭ Double compte : Aucun
◭ Localisation : District 9.

MessageSujet: Re: Cameron Huggins ∫ you found me   Jeu 12 Avr - 21:52

Depuis ta naissance, ma biche ? Rien que ça ?

La hâte est partagée. :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

ADMIN - Burn out

◭ SOS : 1092
◭ District : Neuf.
◭ Arrivée à Panem : 27/03/2012
◭ Double compte : Alayna Tomàs

MessageSujet: Re: Cameron Huggins ∫ you found me   Jeu 12 Avr - 21:52

Ha le monsieur à qui je vais péter le nez !

Bienvenue nez cassé (:

___________________________________________________________



    I lost my invitation to the funeral of love

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

◭ Age du joueur : 29
◭ SOS : 100
◭ District : Neuf
◭ Arrivée à Panem : 12/04/2012
◭ Double compte : Aucun
◭ Localisation : District 9.

MessageSujet: Re: Cameron Huggins ∫ you found me   Jeu 12 Avr - 21:54

Ah ça va être bien, la baston, vite

Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

ADMIN - Burn out

◭ Age du joueur : 29
◭ SOS : 863
◭ District : Neuf
◭ Arrivée à Panem : 31/03/2012
◭ Double compte : aucun
◭ Localisation : D9

MessageSujet: Re: Cameron Huggins ∫ you found me   Jeu 12 Avr - 21:56

Bien entendu, depuis ma naissance, ahah.
& sinon, Mimi ... Tu vas lui faire peur. J'avais omis ce détail, donc aheem (a) .


___________________________________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

ADMIN - Burn out

◭ SOS : 1092
◭ District : Neuf.
◭ Arrivée à Panem : 27/03/2012
◭ Double compte : Alayna Tomàs

MessageSujet: Re: Cameron Huggins ∫ you found me   Jeu 12 Avr - 22:00

M'en fou xD

D'où il s'accoquine avec ma Adounette ? è.é Mari ou pas je m'en fou (a)

___________________________________________________________



    I lost my invitation to the funeral of love

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

ADMIN - Burn out

◭ Age du joueur : 29
◭ SOS : 863
◭ District : Neuf
◭ Arrivée à Panem : 31/03/2012
◭ Double compte : aucun
◭ Localisation : D9

MessageSujet: Re: Cameron Huggins ∫ you found me   Jeu 12 Avr - 22:01

Han, des hommes qui se battent pour Adounette (aa) . C'est beau et rare, quand même Very Happy .
Mais bon, c'est son mari et après, Natalee va pas être contente, hihi.

___________________________________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

◭ Age du joueur : 29
◭ SOS : 100
◭ District : Neuf
◭ Arrivée à Panem : 12/04/2012
◭ Double compte : Aucun
◭ Localisation : District 9.

MessageSujet: Re: Cameron Huggins ∫ you found me   Jeu 12 Avr - 22:05

Non c'est marrant, comme ça il verra à quel point Cameron se bat bien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Cameron Huggins ∫ you found me   Jeu 12 Avr - 22:06

JOOOOOOOOOOOOOOOOOSH.
Épouse moi, je me meurs. I love you Ton avatar est pire que seksual, et celui du baiser Kat/Peeta, motherfucker qu'il est bon. sinon j'arrete de baver et te souhaite la bienvenue à Panem beaugossetorride. I love you
Revenir en haut Aller en bas

avatar

ADMIN - Burn out

◭ Age du joueur : 29
◭ SOS : 863
◭ District : Neuf
◭ Arrivée à Panem : 31/03/2012
◭ Double compte : aucun
◭ Localisation : D9

MessageSujet: Re: Cameron Huggins ∫ you found me   Jeu 12 Avr - 22:08

Foe, je te le prêterai de temps en temps mais une heure, pas plus .
Je sais, je suis vilaine, hihihi.

& Gnès, moi ça me va Very Happy . J'aime regarder les bagarres entre beaux jeunes hommes <3

___________________________________________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

ADMIN - Burn out

◭ SOS : 1092
◭ District : Neuf.
◭ Arrivée à Panem : 27/03/2012
◭ Double compte : Alayna Tomàs

MessageSujet: Re: Cameron Huggins ∫ you found me   Jeu 12 Avr - 22:09

Cameron va surtout voir son propre sang se répandre partout è.é

*fouette Foe* Couchée xD Nan mais à peine débarquée, elle veut copuler avec tous les gars xD

___________________________________________________________



    I lost my invitation to the funeral of love

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

ADMIN - Burn out

◭ Age du joueur : 29
◭ SOS : 863
◭ District : Neuf
◭ Arrivée à Panem : 31/03/2012
◭ Double compte : aucun
◭ Localisation : D9

MessageSujet: Re: Cameron Huggins ∫ you found me   Jeu 12 Avr - 22:11

Milan Adamson a écrit:
Cameron va surtout voir son propre sang se répandre partout è.é

*fouette Foe* Couchée xD Nan mais à peine débarquée, elle veut copuler avec tous les gars xD
Mimi, tu restes sage (aa) . & pour Foe, elle a raison, elle sait ce qui est bon Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


MessageSujet: Re: Cameron Huggins ∫ you found me   Jeu 12 Avr - 22:23

tant que tu me le prêtes ça me va moi, je cours nue dans la forêt *pan* Mimiiii chouuuuu, sois pas jaloux. :3 et pis vous battez pas, vous allez abimer vos jolis minois et je ne pourrais plus faire de flaques de bave. *vasependre*


Dernière édition par P. Foe-Maelynn Wolkoff le Jeu 12 Avr - 22:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

◭ Age du joueur : 29
◭ SOS : 100
◭ District : Neuf
◭ Arrivée à Panem : 12/04/2012
◭ Double compte : Aucun
◭ Localisation : District 9.

MessageSujet: Re: Cameron Huggins ∫ you found me   Jeu 12 Avr - 22:37

Merci pour cet accueil, Foe, je te le retourne du coup <3
Si on se bat, tu pourras faire tes flaques de bave pendant qu'on s'étrangle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

ADMIN - Burn out

◭ SOS : 1092
◭ District : Neuf.
◭ Arrivée à Panem : 27/03/2012
◭ Double compte : Alayna Tomàs

MessageSujet: Re: Cameron Huggins ∫ you found me   Jeu 12 Avr - 22:40

J'aime bien la façon dont tu es bercé d'illusions d'espoir

___________________________________________________________



    I lost my invitation to the funeral of love

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

ADMIN - Burn out

◭ Age du joueur : 27
◭ SOS : 727
◭ District : District 4; l'eau & la pêche.
◭ Arrivée à Panem : 29/03/2012

MessageSujet: Re: Cameron Huggins ∫ you found me   Jeu 12 Avr - 22:40

*tombe sur une flaque de bave*

Bienvenuuuuuuuuue

Je dois avouer que j'hésitais encore à savoir si Josh était vraiment si beau, mais je dois avouer que je suis sous le charme

___________________________________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

◭ Age du joueur : 29
◭ SOS : 100
◭ District : Neuf
◭ Arrivée à Panem : 12/04/2012
◭ Double compte : Aucun
◭ Localisation : District 9.

MessageSujet: Re: Cameron Huggins ∫ you found me   Ven 13 Avr - 7:16

Je t'avoue que j'étais pas convaincue non plus... Mais au final, Chloé a eu raison de me faire valoir ses arguments Razz

Merci de m'accueillir avec autant de cœurs en tous cas <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Fondatrice - Let's play with the fireFondatrice - Let's play with the fire

◭ SOS : 424
◭ District : District 11 l'agriculture
◭ Arrivée à Panem : 24/03/2012
◭ Localisation : Avec Sean dans la forêt

MessageSujet: Re: Cameron Huggins ∫ you found me   Ven 13 Avr - 11:01

Bienvenueeee mari de Ad" huhu
j'espère que tu te plairas parmi nous !

___________________________________________________________




    La mort n'est que le commencement. La liberté vient après.
    Entre tous mes tourments entre la mort et moi, Entre mon désespoir et la raison de vivre, Il y a l’injustice et ce malheur des hommes, La lumière toujours est tout près de s’éteindre, La vie toujours s’apprête à devenir fumier, Mais le printemps renaît qui n’en a pas fini, Un bourgeon sort du noir et la chaleur s’installe, Que je ne peux admettre il y a ma colère, Toi qui fus de ma chair la conscience sensible, Toi que j’aime à jamais toi qui m’as inventé, Tu ne supportais pas l’oppression ni l’injure, Tu chantais en rêvant le bonheur sur la terre, Tu rêvais d’être libre et je te continue à croire en la liberté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hunger-games.frenchboard.com

avatar

ADMIN - Burn out

◭ Age du joueur : 29
◭ SOS : 863
◭ District : Neuf
◭ Arrivée à Panem : 31/03/2012
◭ Double compte : aucun
◭ Localisation : D9

MessageSujet: Re: Cameron Huggins ∫ you found me   Ven 13 Avr - 16:38

Cameron Huggins a écrit:
Je t'avoue que j'étais pas convaincue non plus... Mais au final, Chloé a eu raison de me faire valoir ses arguments Razz
Tss, j'ai toujours raison chérie. Josh est un Dieu, mon nouveau Dieu

EDIT - By the way, je crois que tu as terminé ta fiche, non ? C'est magnifique, même si je connaissais déjà toutes les anecdotes <3 . & sinon, une tuerie les images choisies !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

◭ Age du joueur : 29
◭ SOS : 100
◭ District : Neuf
◭ Arrivée à Panem : 12/04/2012
◭ Double compte : Aucun
◭ Localisation : District 9.

MessageSujet: Re: Cameron Huggins ∫ you found me   Ven 13 Avr - 18:03

Oui j'ai fini ma chérie. :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

◭ SOS : 215
◭ District : District 9
◭ Arrivée à Panem : 13/04/2012

MessageSujet: Re: Cameron Huggins ∫ you found me   Ven 13 Avr - 18:04

    Bienvenue, ma belle I love you
    C'est magnifique, vraiment .. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Cameron Huggins ∫ you found me   

Revenir en haut Aller en bas
 

Cameron Huggins ∫ you found me

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» James Cameron pensait-il avoir un tel succès ?
» Dark Angel, une série de James Cameron sans James Cameron ;D
» The Abyss de James Cameron BR
» Avatar (james cameron)
» Avatar - James Cameron
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HUNGER GAMES — REAPER :: 
Hors Jeu - Introduction
 :: REGISTRE DES HABITANTS :: Présentations acceptées
-